PORTAIL : SPIRIT OF METAL | SPIRIT OF ROCK           Français
login :
Inscription   Pass perdu ?   
                       
Liste: # A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Liste par genre  
Do you want to change your language ?
    English     Français     Deutsch     中文     Português     Español     русский     Polski
Close
Liste des groupes Death Progressif Hacride Deviant Current Signal
CD, date de parution : 30 Mai 2005 - Listenable Records
Style: Death Progressif

ajouter les paroles de l'album
NOTE SOM : 13/20
Toutes les notes : 15/20 Vous devez être membre pour déposer une note
Tracklist
1. Human Monster 03:50
2. TYPO 05:55
3. This Place 06:03
4. Polarity 02:14
5. Flesh Lives on 04:56
6. Protect 06:04
7. Cold (Demo Version) 05:15
8. Down (Demo Version) 05:07
Total playing time 39:24

modifier l'album  imprimer cet article
67 membres possèdent cet album Album suivant
ajouter une chronique Album précédent

 buy
 buy
 buy
 buy
 buy
 buy
20 avis 2 15/20
Chronique
16 / 20
    Kera, Samedi 11 Juin 2005 parlez-en à vos amis  
Tout d'abord resituons : Hacride est un quartet français relativement jeune avec à son actif, un 3 titres bien accueilli qui pose les bases de leur projet, de leur identité, membre de Klonosphere...et soudainement, un premier album, signé par Listenable. Cet album, "Deviant Current Signal" marque une forte envie de frapper fort et de se démarquer.
Nous n'allons pas chercher d'adjectif pour les qualifier, ce serait trop réducteur. H a été élevé au Meshuggah, Strapping Young Lads et l'école de ce genre de death alambiqué, c'est indéniable. Mais cet album part du principe que rien n'est infaisable, n'hésitant pas à incorporer de nombreux plans non conventionnels ( plans jazzy sur "protect" par exemple). On peut prendre comme cirtère de qualité, que dans un bon album, chaque morceau évoque une couleur au-delà de la couleur de l'album lui-même. La cover à dominante verte/ bleue donne le ton d'un album froid aux ambiances particuliéres, plongeantes. Et chaque morceau varie autout de ces tons ( "polarity" et ses gros murs de guitare , de déviances de basses, de plans aériens enchainés aux grosses pompes de guitare). L'album joue sur les ambiances qu'offre la brutalité première. Tout est maîtrisé sans perdre l'intensité et le groupe sait prendre de cours . Pour faire la comparaison avec le 3 titres ( dont les 3 morceaux sont repris sur l'album: une nouvelle version de "this place", plus travaillée, coupant certaines ambiances pour en trouver d'autres, et "cold" et "down" tels quels), il y une nette proggression. Le niveau technique est toujours présent, mais c'est surtout les ambiances qui frappent. La voix hurlée par dessus des structures coulantes , complexes mais faciles d'assimilation.
"Deviant..." : Les sons barrés en sont la parfaite représentation d'une folie maîtrisée
"..current signal" : Le signal de quelque chose de fort.
Un album très intéressant contre toute stagnation. A recommander à ceux qui aiment les voyages auditifs mêlés à la brutalité.


( * voir itw sur SOM pour plus d'informations sur le groupe)




2 Commentaires
Chronique
    Tomahawk, Dimanche 22 Avril 2012 parlez-en à vos amis  
Un album frénétique mais jouissif !

Petit rappel: Hacride est un quartet de death metal aux notes atmosphériques et progressives très influent en France et fait partie des groupes qui suivent, sans copier la vague Meshuggah. Pour ma part Hacride est un groupe à part dans mon coeur, disons que le seul groupe qui ait, pour moi, un son aussi mature et une créativité aussi énorme dans la composition, c'est Gojira. Ca vous donne une impression de la bête...

Bien, commencons cette chronique d'un premier album particulier de ce groupe si particulier:

Human Monster ouvre les réjouissances avec un son lourd, une batterie déchainée sans être surjouée, et un chant complètement déchainée. Ce chant qui fait penser à un certain groupe suèdois teinté de hardcore frénétique... Frénésie, ce mot se retrouve dans beaucoup de chansons de cette galette car tout incite à une grosse envie de destruction.

Les morceaux sont très brutaux vous l'aurez compris, mais cette brutalité est mise au service de la subtilité. Au lieu de foncer dans le tas, ce qui donne des morceaux très intéressants d'une part, mais d'autres, plus rares, ou la magie n'opère pas mais ce ne sont pas des morceaux complètement foirés, heureusement.

La meilleure selon moi c'est TYPO car il introduit des parties guitares absolument imparables, au début, voire salement tordues plus loin dans la chanson, le tout soutenu par une batterie efficace et un chant absolument déchiré voire hystérique. De plus la batterie est tout simplement jouissive, elle est bourrée de subtilitées sans parler des rafales à la grosse caisse bien dévastatrices et des blast beats qui sont efficaces car pas trop rapides pour tomber dans la démonstration.

Les autres instruments ne sont pas en reste. Les guitares sont super lourdes et possèdent un son bien haché qui rend la musique bien tordue (Protect est définitivement une chanson de taré grâce à ces parties guitares magnifiques de puissance!), ce qui est dommage c'est qu'ils ne font pas beaucoup de solos comme dans la chanson Cold car ils peuvent faire des choses vraiment efficaces là dessus. La basse suit le tout mais apporte son épaisseur sur la musique mais sans plus, elle ne se démarque pas beacoup du reste des instruments, dommage.

Le chant est juste dévastateur, frénétique, schizophrène par moment, ce qui donne des chansons complètement démantes où il hurle comme un possédé, néanmoins il arrive de se fourvoyer dans une gueularde atmosphèrique pas très digeste. Intéressant mais à travailler.

Malgré tout les commentaires élogieux, je dirais que le son n'est pas assez original pour pouvoir vraiment mettre à l'écoute un auditeur non habitué à ce genre de métal assez barge... Je rajouterais que toutes les chansons sauf Cold (une pure tuerie!) se ressemblent de part leur ambiance ce qui n'aide pas à différencier les pistes, il faut écouter l'album 3 fois pour vraiment cerner la musique selon moi.

Certains morceaux sont de vraies bombes mais il y en a d'autres qui sont assez quelconques, comme This Place qui fait la belle part à la batterie mais sinon ça reste assez basique. Down qui ne m'a absolument pas convaincu, pourtant la composition est très bonne mais là, la magie n'opère pas, ou encore le ratage complet de l'instumental Polarity, je me demande encore ce que fait cette chanson ici parce qu'elle n'apporte rien.

Flesh Lives On est ratée au début par un chant totalement faux au début, mais le bougre se rattrappe à partir de la seconde minute et est aidé par un son correct sans être très original mais qui passe plutôt bien.

Bilan: Un coup d'essai très intéressant mais pour oreilles initiées, pour les autrs ça peut être un peu plus dur de tout comprendre, néanmoins, Hacride fait preuve d'une grande maturité sonore dès le premier album. Chapeau.
15/20.




0 Commentaire
Spirit of Metal Webzine © 2003-2014 ‘Metal your head !’ Contact - Liens
Follow us :