Gronde

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Gronde
Nom de l'album Gronde
Type Demo
Date de parution Avril 2011
Style MusicalBlack Thrash
Membres possèdant cet album22

Tracklist

1. All Hail God 02:52
2. Under the Acid Shower 03:23
3. Observance 02:45
4. Penetrating Flame 04:04
5. Napalm 03:21
6. Black River 03:03
7. Chaotic Stream 08:05
8. Volition of Perdition 04:22
9. Nous les Larves 02:32
10. Catatonic Empire 03:14
11. Undertows 04:22
12. Anima Bruta 03:49
13. Soufre 05:07
14. Sodomizer (Nifelheim Cover) 05:07
Total playing time 56:06

Chronique @ valentheris

13 Juin 2011

Sombre et occulte tout en étant subtile et intéressante, cette première offrande fera des ravis

Officiant dans les méandres de la scène underground depuis quelques années au travers de formations aux registres variés telles que Deadly Sin Orgy ou Destronork, le quatuor Rhônalpin que forment Hrimnir, Chamo, Gino et Glycy ne semble pas recevoir l'aide et les retours nécessaires qui leur permettraient de se perfectionner dans leur art comme ils le devraient au sein de leurs groupes respectifs, faute de label capable de les soutenir et les promouvoir avec efficacité et sérieux. Pourtant la passion et la motivation sont toujours bel et bien présentes comme en témoigne leur réunion en 2010 grâce à laquelle une nouvelle entité de Black Metal voit le jour. Arborant le nom de Gronde, ce nouveau projet promet de faire du bruit dans l'hexagone, cette première sortie éponyme auto-produite n'étant autre qu'une réelle effigie de ce que peut receler les tréfonds de notre scène et de ce que peut offrir un groupe qui s'en donne les moyens et dont l'âme est restée authentique toutes ces années.

Sans apporter un quelconque renouveau à la scène Black Metal en 2011, Gronde officie tout de même dans un registre personnel qui pourra lui permettre de se différencier de la masse incessante de nouveaux arrivants. En effet, à travers une aura très sombre disséquée sans temps morts au niveau de son intensité tout au long des cinquante-six minutes d'écoutes et plusieurs subtilités se dévoilant au fur et à mesure de la progression de l'œuvre, Gronde tire son épingle du jeu tout en conservant une réelle authenticité dans son art. Imposant sans concession un avant goût de l'atmosphère occulte de leur œuvre et de leur pâte musicale dès les deux premières pistes sous le couvert de la rythmique massive des riffs de "All Hail God" suivit du côté groovy et prenant de "Under the Acid Shower" où les guitares de Chamo et Gino rivalisent d’efficacité avec la louable prestation de Glycy à la batterie, alternant les passages lourds et puissants avec des plans plus jouissifs et furieux le tout sans oublier quelques pointes mélodiques bienvenue histoire d'affiner le rendu final, le quatuor offre ainsi un départ convaincant et prenant.

Si le nombre important de quatorze pistes pour une première sortie peut sembler impressionnant, voir même rebutant compte tenue de la nature de l'objet qui n'est qu'une démo et que l'on ne peut que supposer sa qualité avant l'écoute, au final l'auditeur se rendra compte qu'un effort important a été fait lors de la phase de composition. Aucun titre n'est vraiment interchangeable avec un autre et aucun riff doublon ne viendra à nos oreilles. En effet, non content de ne pas se limiter à une simple influence Black Metal en incluant à ce registre initial des rythmes proches du Thrash comme sur le terrible "Penetrating Flame", ou plus empruntés à la mouvance Black Brutal sur "Black River", qui sous son aspect bêtement rentre dedans est sans conteste l'une des meilleures œuvre du groupe sur cet éponyme : les guitares décrivant à travers un riffing minimaliste un ciel des plus noir et macabre comme savait le faire Endstille, avec la même façon de placer les variations au bon moment en parallèle de la batterie et ses blasts destructeurs semblant décimer chaque être croisant son chemin sous cette avalanche impitoyable, ses quelques ralentissements permettant les envolées mélodiques qui parachèvent la sauvagerie au travers d'un éclat de beauté final.

Les morceaux de choix ne manquent donc pas à l'image de "Napalm" assez typé Black/Death ou le simple mais jouissif "Nous Les Larves", sans oublier le sinistre "Undertows" et sa fine mélodie apportant les dernières touches occultes à l'ambiance avant la dernière ligne droite. Cependant, compte tenue de la durée, certains titres comme "Anima Bruta" ou "Observance", en dépit de leurs qualités risquent d'être passés sans vergogne lors des écoutes rapides, ceux-ci révélant leur contenu intrinsèque plus facilement que les pistes de choix qui les entourent et pour ce qui est du chant, si la voix de Chamo participe pour beaucoup à l'identité du groupe et se révèle excellente compte tenu du registre pratiqué et de ce qui est ici véhiculé, elle en lassera certains à force pour cause de peu de variations, bien que la malsanité qu'elle dégage soit convaincante et tout à fait appropriée.

Les dernière notes de la piste finale (reprise de "Sodomizer" de Nifelheim réussie) marquant la fin du périple, que nous reste-t-il ?
Tout simplement un bien bel et convaincant effort de la part d'une jeune formation ambitieuse qui semble avoir beaucoup à offrir si les moyens adéquat leur sont donnés à l'avenir. L'objet en lui-même étant professionnel, ce qui est assez rare pour être souligné, démontre bien leur envie de s'affirmer. Il en va de même pour la production tout à fait bonne pour une première sortie démo, bien que la basse soit un peu noyée. Putride, sombre et occulte tout en étant subtile, prenante et intéressante, cette première offrande à la scène Black française fera des ravis et attisera la curiosité des autres quand à la suite qui devrait être des plus alléchante compte tenu de ce qui nous est offert ici.

"My eyes are burning red
My heart is pumping black
From shits of god I fed
I am the perverse might"

Val'

7 Commentaires

4 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...

Behemoth49 - 28 Juillet 2011: Merci pour la chro', j'ai été écouter les deux morceaux sur leur site et je dois avouer que c'est fort sympathique !

Ps : Dans ta phrase d'accroche, je mettrais plutôt "subtile, prenante et intéressante" ;)
valentheris - 28 Juillet 2011: Chope le vite ! Il est à bon prix et comme je le disais à SM, t'en as pour ton argent.
Et merci pour la précision orthographique.
hemistes - 29 Juillet 2011: Autant j'emettais une certaine réserve sur la longueur de l'album de peur de m'ennuyer, mais maintenant après plusieurs écoutes il passe très bien. Merci Val' pour la chro (d'ailleurs je viens de me chopper le premier Crystalium grace à toi).
Bloodorn - 11 Août 2011: J'ai vraiment été surpris en bien par ce disque à la fois personnel et professionnel. Un groupe à surveiller de près...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Gronde


Autres albums populaires en Black Thrash