God Is an Astronaut

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe God Is An Astronaut
Nom de l'album God Is an Astronaut
Type Album
Date de parution 07 Novembre 2008
Produit par Kinsella Torsten
Style MusicalMetal Atmosphérique
Membres possèdant cet album29

Tracklist

1. Shadows 05:13
2. Post Mortem 05:53
3. Echoes 05:14
4. Snowfall 06:43
5. First Day of Sun 03:41
6. No Return 07:06
7. Zodiac 05:42
8. Remaining Light 05:31
9. Shores of Orion 05:20
10. Loss 10:51
Total playing time 01:01:18

Acheter cet album

God Is An Astronaut


Chronique @ Atmosfear

08 Octobre 2012

Ultra-atmosphérique, vibrant et mélancolique

Avec cet album éponyme, que j'ai du écouter une cinquantaine de fois, sans pouvoir faire de chronique...(c'est assez périlleux, et cet album m'a mis parfois dans de tels états ! -tant pis je me lance), le trio irlandais de God Is an Astronaut réussit, sans le vouloir, un pari risqué : faire des hymnes très atmosphériques sur un format presque pop (hormis deux longs titres, ils tournent presque tous autour d'une durée de 5 minutes) et des mélodies qui se retiennent comme des titres pop, sur une base électro/post-rock d'apparence uniquement instrumentale.

Or je pense que ce qui m'a bluffé c'est la fusion réussie entre les différents instruments (la voix, créditée sur leurs disques, est en fait utilisée sur certains titres comme un instrument, il n'y a pas de paroles-on le sent par exemple sur les titres "First days of the sun" ou "Shores of Orion" qu'il y a du chant, sinon ce n'est pas évident à détecter au départ). Guitares, basse, batterie et synthés (aux couches semblant être sans fin par moments, c'est impressionnant).

Cette étonnante alchimie (un groupe pour lequel ce mot s'impose vraiment) fonctionne à merveille lorsqu'il y a une dynamique mélodique forte, et sur un rythme soutenu (comme sur "Shadows, "Echoes"), mais elle fonctionne également lorsque le groupe calme le jeu avec des morceaux plus planants et lents (redevenant plus évidemment post-rock d'une certaine manière) comme sur "First days of the sun", mais peut aussi parfois lasser quand la composition est plus relâchée (comme sur "Remaining light", le moins bon titre à mon sens). Oui, God Is an Astronaut impressionne encore davantage quand il alterne les tempos lents, les mid-tempos et les envolées lyriques rapides-à la fois électriques et électro- dans le même titre- comme sur l'excellent "No Return", ou sur le très inventif, et world "Zodiac" (cette mélodie à 3.47, me paraît d'une beauté essentielle et d'une gravité toujours sublime à chaque écoute).

Le groupe peut alors donner toute sa mesure avec une cohérence et un sens dramatique (accalmies, tensions) typiquement post-rock (difficile de dire que cela ressemble à du MOGWAÏ, ou alors en plus "lumineux et concis", je ne sais pas, car j'aime aussi ce groupe là), tension et puissance qui culminent également sur les dévastateurs solos comme ceux déstructurés du morceau "Shores of Orion", peut être le morceau le plus vif et le plus extrême du disque (ne pas se fier au début!).

Bref, un disque majeur, quelque peu inclassable en réalité, qui semble facile et à dédaigner de prime abord (certains trouveront cette musique "du ressenti", pleine d'affects bien trop pop, trop new wave, trop new age, trop "trop", d'autres rechigneront sur la production-les guitares, oui, par exemple, sont trop saturées à la prise de son, je suis d'accord, mais bon, quelle pêche, etc...) mais mérite plusieurs écoutes qui, j'en suis persuadé, sauront conquérir l'auditeur un tant soit peut ouvert et doté d'une certaine sensibilité...après bien sûr, les goûts et les couleurs...

Pour finir, je signalerais qu'il semble qu'au delà du style du groupe, ce dernier ait souhaité expérimenter un son sensiblement différent d'un disque à l'autre (côté batterie et guitares, notamment). Par exemple, je serais tenté d'orienter ceux qui préfèrent un son plus propre et plus sec vers l'album précédent nommé "Far from Refuge" (2007) que je trouve également excellent, mais peut être plus apaisé, davantage "dans l'attente de la tempête". Je conseille aussi par exemple, l'album encore d'avant, "All Is Violent, All Is Bright" (2006), sensiblement différent, avec des aspects tantôt plus légers et plus "pop", et d'autres moments plus graves (je conseille notamment les morceaux "All Is Violent, All Is Bright" et "Suicide by star").

5 Commentaires

1 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...

Atmosfear - 08 Octobre 2012: Pour ta gouverne, je ne suis pas un "métalleux" au sens strict du terme (et quand bien même), dans le sens ou j'écoute plein de styles différents avec toutes sortes de travail du son...et pas 24h/24...par ailleurs, je ne suis pas d'accord avec ton explication dans le sens ou d'autres groupes de post-rock ont un son différent, d'ailleurs je donnais dans l'article des indications comme quoi d'autres albums du même groupe avaient un son différent, plus "propre" sur les guitares...ce que tu dis est caricatural, et c'est dommage.
Rekhyt - 09 Octobre 2012: C'est pas faux de dire que les guitares sont souvent très saturées dans le Post-Rock, mais c'est pas non plus une généralité. Ce serait plutôt la spécialité du Shoegaze, genre dans lequel GiaA ne peut certainement pas être classé. Je pense que c'est juste un groupe très à part... et franchement excellent.
Silent_Flight - 09 Octobre 2012: Oui bien sûr, beaucoup de groupes de post-rock saturent à peine leurs guitares, je pense à quelques albums de Mono ou de Sigur Ròs, mais quand tu écoutes les premiers Caspian, This Will Destroy You ou Spokes, tu peux dire adieu à tes tympans.

Le shoegaze est effectivement maitre en la matière, même si depuis 2000, il a tendance à s'électroniser.
Rekhyt - 12 Octobre 2012: Bah, après avoir écouté du The Jesus And Mary Chain, je suis devenu plutôt blasé en ce qui concerne la saturation des guitares...

Effectivement, Sigur Ros préfère utiliser des archets sur leurs guitares. X]
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de God Is An Astronaut


Autres albums populaires en Metal Atmosphérique