PORTAIL : SPIRIT OF METAL | SPIRIT OF ROCK           Français
login :
Inscription   Pass perdu ?   
                       
Liste: # A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Liste par genre  
Do you want to change your language ?
    English     Français     Deutsch     中文     Português     Español     русский     Polski
Close
Liste des groupes Power Metal From The Depth Back to Life
CD, date de parution : 21 Novembre 2011 - Rising Records

ajouter les paroles de l'album
NOTE : 12/20
Vous devez être membre pour déposer une note
Tracklist
1. Back to Life
2. Live for Today
3. Our Music Our Souls
4. Don't Forget Who You Are
5. Lack of Emotion
6. The Will to Be the Flame
7. The Cruel Kindness
8. You Just Have to Fly
9. Straight to the Source
10. Nenia
11. Nothing to You
12. Leading My Essence Above All

modifier l'album  imprimer cet article
1 membre possède cet album Album suivant
ajouter une chronique Album précédent

 buy
 buy
 buy
 buy
 buy
 buy
1 avis 1 12/20
Chronique
12 / 20
    dark_omens, Samedi 29 Juin 2013 parlez-en à vos amis  
Un album plaisant qui n'a pas grand chose à nous raconter...

Si autrefois l'Italie fut le berceau du formidable renouveau d'un Heavy Power Metal sclérosé dans les attitudes commodes d'un immobilisme confortable; difficile de nier qu'elle n'est plus aujourd'hui qu'une terre créative propice au conformisme le plus embarrassant au cœur de laquelle les idées se sont, malheureusement, tarie. Ces contrés devenus arides ont, de surcroit, été desservi par la profusion de formation qui, aidé en cela par de nouveau moyens de diffusions extraordinairement efficaces, ont abondés à chaque instant, en tous lieux et en toutes circonstances.


Mais ne soyons pas excessif et tentons de rester le plus objectif qui soit, et ce afin de ne pas injustement condamner leurs travaux sur une œuvre qui, disons le d'emblée, n'est pas totalement dénuée d'intérêt. Car ce Back to Life, premier véritable album de ces transalpins aura, en effet, quelques atouts à faire valoir dans l'arène médiatique

Afin de débuter l'examen de cet opus, commençons par faire la liste de ces faiblesses les plus évidentes.

Tout d'abord on en dénotera certaines petites dans l'agencement des instruments qui, alors que les claviers envahissent impunément l'espace sonore, relègue, par exemple, les guitares au second plan. Un second plan où, parfois, on les devine bien plus qu'on ne les entend. Ce défaut, récurent dans un genre qui à bien trop tendance à sacraliser la mélodicité (injustement incarné dans l'esprit inventifs de certains créateurs obtus par ces maudits claviers. Et quasi exclusivement par eux), n'altère pas outre mesure les sensations nées à l'écoute de ce méfait.

Ce qui, en revanche, dénature bien davantage le plaisir que ce disque aurait pu nous offrir, c'est l'aspect désespérément académique des propos qu'il contient. Car, en effet, au delà de ces quelques imperfections négligeables déjà évoquées, l'écoute de ces titres pourtant simples et efficaces ne saurait qu'accentuer ce mal profondément ennuyeux. Comment ne pas déplorer, malheureusement, l'aspect souvent vide et dispensable des titres qui le compose. Car si, en effet, From The Depth est un bon conteur maitrisant toutes les subtilités de l'art oratoire, son propos est souvent sans saveur, commun, convenu et sans âme. Le narrateur a beau être adroit, encore faut-il que l'histoire qu'il tente de raconter soit sujette à séduire son auditoire. Or ici il n'en est rien.

From The Depth s'égare donc dans les pas exacts que tant d'autres ont déjà foulés. Suivant le rituel initiatique dans ces moindres détails, il nous gratifie d'un Power Metal épique dont chaque morceau de bravoure sent les influences poussiéreuses de ces illustres prédécesseurs. En outres, les quelques instants où ces ultramontains daignent, enfin, révéler un semblant de personnalité qui auraient pu donner davantage de saveur à l'expression artistique d'un travail mélodique, souvent, un peu trop prévisible, sont bien trop rares pour nous convaincre (Live for Today, l'instrumental Lack of Today au climat parfois sombre et intéressant mais aux longueurs un peu trop exagéré pour l'exercice, la ballade Nenia aux accents succinctement sombres).

Back to Life est donc un album plaisant qui n'aura que peu de défauts. Des défauts qui néanmoins seront majeures. N'avoir rien à raconter et se contenter de nous proposer la énième déclinaison d'un concept usé, sont, en effet, des tares suffisamment accablantes pour condamner une œuvre à son funeste destin méritoire.




0 Commentaire
Spirit of Metal Webzine © 2003-2014 ‘One goal, one passion - Metal.’ Contact - Liens
Follow us :