One Day Son, This Will All Be Yours

Liste des groupes Metal Alternatif Fightstar One Day Son, This Will All Be Yours
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Fightstar
Nom de l'album One Day Son, This Will All Be Yours
Type Album
Date de parution 24 Septembre 2007
Style MusicalMetal Alternatif
Membres possèdant cet album12

Tracklist

1. 99
2. We Apologise for Nothing
3. Floods
4. One Day Son
5. Deathcar
6. I Am the Message
7. You & I
8. Amaze Us
9. H.I.P (Enough)
10. Tannhauser Gate
11. Our Last Common Ancestor
12. Unfamiliar Ceilings (ft. Rachel Haden)

Chronique @ NeoBaBa

27 Décembre 2010

Ca commence a ressembler a quelque chose !

Il règne une atmosphère de lendemain de catastrophe, une ambiance de fin du monde dans le second album de Fightstar. Une fin du monde cependant paisible, ou l'humanité trop bruyante et agitée y a été pacifiée, à l'image des premières notes aériennes de " 99 ", le premier titre, ou de cette pochette ou l'on peut voir un étrange robot réajuster sa cravate tel un dandy anglais, tandis que se profilent dérrière lui une ville en ruine. Un album qui feraient pas tâche dans les B.O de films comme The Myst ou Je Suis Une Légende...

Ancien chanteur a minettes, ex-membre du boyz band Busted, le dénommé Charlie Simpson, à la voix suave et à la belle gueule d'amour, en eut plein le cul de jouer de la mauvaise pop et de chanter les louanges des hôtesses de l'air avec deux bobets plus titillés par leurs hormones que par l'envie de faire de la musique consistante, et décida de tracer sa route sur les contrées sauvages et abruptes du Metal, en compagnie de 4 nouveaux potos un peu plus chevelus et un peu moins rigolos. Et voilà comment Fightstar vît le jour en 2003 à Londres. 4 ans plus tard, leur deuxième album sortait.

Les sonorités Metalcore du précédent opus ont ici quasiment disparus, tandis que le côté aérien a été bien plus prononcé ici. " One Day... " se rapproche désormais plus du Rock que du Metal, empruntant plus volontiers a Muse et Jeff Buckley qu'à Killswitch Engage. A propos de Jeff Buckley, la voix de ce ptit coquinou de Charlie Simpson, fort sympatique soit dit en passant, a de plus en plus tendance a ressembler a celle de son illustre ainé. Similitudes troublantes notamment sur " H.I.P Enough ". M'enfin, vaut mieux s'inspirer de ce bon vieux Jeffy que de prendre pour exemple Lara Fabian.

Plus calme et posé que par le passé, bien que le groupe n'ait jamais été particulièrement violent non plus, Fightstar incorpore toujours plus d'arpèges celestes qui te font fondre ( " 99 ", " One Day... " ), toujours plus de refrains intenses et grandioses ( " We Apologize for Nothing ", " You and I "... ), toujours plus d'alternance de voix entre les 2 chanteurs, car oui ils sont deux ( " I am the Message "... ), bref toujours plus. Les éléments sympas qui faisaient le charme du groupe ont été accentués et multipliés, et tant mieux !

Les riffs et l'énergie Metal des débuts ne sont pourtant pas en reste. Quand il s'agit de faire cracher la disto, le groupe s'en sort toujours honorablement, voire mieux encore qu'avant. Preuve en est avec le brulôt " Amaze Us ", dynamique au possible, au refrain fédérateur, et ou le riff y est tout simplement mythique, au même titre qu'un bon AC/DC ou d'un RATM ( si, si !!! ). Et puis lorsque déboulent les " Deathcar " et " Tanhauser Gate ", la hargne et la fureur reprennent leurs droits sur le monde dévasté que dépeint le combo. Deux vrais claques qui nous font regretter cependant que ce soit les deux seuls morceaux réellement Metal de l'album, car du coup, on en redemande. Dommage aussi que le dernier titre soit merdique a ce point ( " Unfamiliar Cellings ", une bluette écoeurante, comme souvent a la fin des albums de Metal Alternatif, avec des choeurs féminins, une boite a rythme... la totale quoi !).

Fightstar met la barre un peu plus haut, et du coup, se démarque enfin de la mélée avec cet album plutôt original et plus inventif que la moyenne. On sentait déjà du potentiel, le voilà qui commence a être exploité correctement, même si c'est pas du grand art pour autant, pas encore... En fait, il manquerait juste un ou deux hymnes géniaux pour que l'album puisse faire entrer le groupe dans la cour des grands. Car si " One Day... " est plus homogène, plus personnel et mieux foutu dans l'ensemble que le précédent album, " Grand Unification ", un peu troip inégal, ce dernier avait au moins le mérite de compter dans ses rangs des morceaux imparables, excellents, frôlant même le génie. Comment ne pas être en extase en écoutant " Waste a Moment " ? Un titre comme celui-ci dans " One Day... ", c'est ce qui se serait appellé " la cerise sur le gâteau ", un gâteau ou il ne manquait plus que la cerise, justement...

3 Commentaires

0 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
Silent_Flight - 27 Décembre 2010: Cool ta chronique, j'en ai un peu marre d'écouter que du Death alors je vais me pencher sur ce groupe.
NeoBaBa - 27 Décembre 2010: Comme jle dis, c'est pas géiallissime, mais y'a quand même quelque chose. Par contre, ça va te changer completement du Death ^^
Silent_Flight - 27 Décembre 2010: J'écoute énormément de rock alternatif et de néo (et oui ^^) mais en ce moment c'est le métal extrême pcq je me suis trop gavé d'alternatif mais il faut que je m'y remette alors j'te fais confiance :D
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Fightstar


Autres albums populaires en Metal Alternatif