World Delirium

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Feastem
Nom de l'album World Delirium
Type Album
Date de parution 15 Janvier 2010
Style MusicalGrind Death
Membres possèdant cet album5

Tracklist

1. Redeemer
2. The New Practice
3. Nalka
4. Dead Eyes
5. I Create
6. Lighter
7. Pohjalta Kuuluu
8. Kahdella Haulilla
9. Fucktory
10. The Lie
11. Rahateuras
12. Working Man Blues
13. Momentary
14. Trapped
15. God's Perfect Creation
16. Squeal
17. Riot
18. One More

Commentaire @ grindjeremy

29 Juin 2016

Un grindcore démentiel, limite épileptique et survolté a mort sans être trop répétitif!

FEASTEM! La Finlande nous a déjà prouvé son amour pour le grindcore avec des groupes comme Death Toll80k. Mais mon préféré de ce pays concerne indubitablement les cinglés de ce groupe très underground baptisé Feastem.

Nous verrons en quoi, mais je suis persuadé que Feastem est injustement méconnu et mérite bien plus de reconnaissance qu'ils n'en possède.

Deuxième offrande full length du groupe, "World Delirium" est un album de grindcore très bien maîtrisé, à la limite de l'épileptique. Pour résumer ça vite fait, cet opus m'a claqué sans ménagement et a toujours fait partie de mon top 10 grindcore!

Première chose étonnante, cet album s'avère assez varié! Non, non, je ne déconne pas! Si la majeure partie fait preuve d'une vitesse et d'une violence 100% bestiale, on y retrouve aussi des passages groove, à l'image du morceau "Fucktory" qui donne envie de tout faire péter autour de vous. Cela empêche à l'album d'être trop répétitif.

Ensuite, au niveau du chant, les vocaux sont criés à mort: le chanteur hurle de toutes ses tripes, envoyant des paroles toujours aussi engagées à propos de notre société, comme dans "The Lie".

Guitares et basses sont bien saturées et nous envoient des riffs à la vitesse que vous imaginez. Mais elles sont aussi assez modernes au niveau du son, ce qui apporte une certaine contemporanéité à cet album sans constituer non plus un renouveau (c'est quand même du grind).

Le batteur, gros point fort de ce groupe, est infatigable: ses blasts sont gigantesques, avec un son de caisse très efficace, sans être trop clair. Ce qui évite de rendre la batterie trop brouillonne ou d'apparaître sur-mixée.

Si les mecs de Brutal Truth semblent avoir trouvé leurs place dans le coeur de Featsem, les influences de Rotten Sound se font ressentir de manière prédominante. On y retrouve le même type de son assez moderne et un grind furieusement hystérique, sincère et plein de conviction.

Pour résumer, Malgré quelques évolutions, c'est un grind classique pour les fans du genre.
Feastem joue ultra rapide sans tomber dans le piège de "jouer la même chose pendant 30 minutes". (pour reprendre les propos des détracteurs du grind)

Je pense sincèrement que la zik de Feastem mérite de finir en tête d'affiche au Obscene Extreme au même titre que Brutal Truth et Rotten Sound (J'exagère peut-être un peu). Vous pouvez me faire confiance, Feastem sont des fous furieux qui maitrisent très bien le grindcore, alors écoutez moi ce truc a plein volume!

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Feastem


Autres albums populaires en Grind Death