Tempo of the Damned

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Exodus
Nom de l'album Tempo of the Damned
Type Album
Date de parution 02 Fevrier 2004
Labels Nuclear Blast
Produit par Sneap Andy
Style MusicalThrash Bay Area
Membres possèdant cet album320

Tracklist

1. Scar Spangled Banner 06:41
2. War Is My Shepherd 04:28
3. Blacklist 06:17
4. Shroud of Urine 04:51
5. Forward March 07:32
6. Culling the Herd 06:07
7. Sealed with a Fist 03:36
8. Throwing Down 05:01
9. Impaler 05:25
10. Tempo of the Damned 04:20
Bonustrack (Digipack Version)
11. Dirty Deeds Done Dirt Cheap (AC-DC Cover) 03:52
Total playing time 1:00:10

Commentaire @ Darklau

01 Mai 2009
Après leur séparation en 1992 et leur reformation en 1996, Exodus se devait de reconduire sa machine thrashisante sur les bons rails et c'est précisément ce qu'ils ont fait avec cet album "Tempo of the Damned", qui arrive finalement 12 années après leur précédent effort studio "Force Of The Habit". On pouvait alors s'attendre à une offrande bien ficelée.

Et que peut-on dire de ce "Tempo of the Damned" ?
Que cet album est bon, même très bon.

Evidemment, celui-ci s'adresse surtout aux amateurs de thrash old school comme il se pratiquait dans les années 80 et au début des années 90. Exodus n'a pas changé. Des rythmes rapides et entraînants (parfois speed), glissant de temps en temps un petit clin d'œil à la structure simple, brute et violente de la musique punk, des solos étourdissants et des vocalises gutturales à la limite de l'hystérie. Mais le constat ne s'arrête pas là.

On retrouve sur cet album de nombreux changements de rythmes qui témoignent de la vitalité créatrice du groupe de San Francisco. Notamment les trouvailles en matière de riffs laissent l'auditeur sans voix tant elles sont riches et variées. Chaque morceau ne manque pas de surprendre agréablement les headbangers en mal de rythmes incisifs. A tel point que l'on se demande : Mais où vont-ils donc chercher tout ça ?

L'unité de l'album est également l'un de ses points forts. Même si les morceaux rivalisent d'ingéniosité pour se démarquer les uns des autres, l'ensemble parait ultra cohérent sans toutefois tomber dans la répétition. Un sacré tour de force.

Par ailleurs, la production donne au CD une qualité sonore qui faisait un peu défaut aux premiers albums studios du groupe. Le son est moderne, clair et puissant. La batterie est notamment bien mise en vedette, ce qui donne à l'ensemble un petit côté percutant tout à fait bien venu.

En fait, cet album sonne comme un appel aux armes tout à fait rafraichissant dans le paysage thrash de l'année 2004.
Ou : comment faire du neuf qui tue avec de vieilles recettes éprouvées depuis longtemps sans sonner ringard ou désuet. En d'autres termes, Exodus en a encore sous la pédale et le prouve sur ce "Tempo of the Damned" qui fait du bien entre les oreilles.

Si vous aimez le thrash énergisant qui fait bien bouger la tête, ce CD est fait pour vous.

1 Commentaire

4 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
 
GLADIATOR - 01 Mai 2009: Pour ma part , une bonne chronique , sobre et claire . Inutile d'en rajouter , Exodus a toujours été impérial et j'attend le nouvel album avec impatience , comme d'hab...
Merci . Glad.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ tornado_of_thrash

12 Janvier 2008
La sortie de Tempo of the Damned devait annoncer le retour en force de l'alignement de départ du premier groupe de thrash metal de la scène californienne: Exodus. Toutefois, la mort tragique et inattendue du coloré Paul Baloff force les autres membres à se tourner du côté du vocaliste, Steve «Zetro» Souza, qui était apparu sur tous les albums studio non-live du groupe exception faite du fracassant début, Bonded by Blood! Heureusement, la mort de Baloff n'a pas semblé déranger musicalement Exodus qui offre une performence électrisante sur Tempo of the Damned. L'album débute avec «Scar Spangled Banner» et on sait tout de suite à quoi s'attendre du reste de l'album: des riffs sans merci, tom hunting qui défonce son drum, zetro et sa voix sans compromis, le tout avec une touche de mélodie et quelques refrains accrocheurs (Blacklist en est un bon exemple). Les compositions dénoncent l'atrocité américaine, le conservatisme religieux, l'épuration ethnique (Culling the Herd et son sens très ironique). L'album démarre en fou avec les 5 premiers morceaux les 3 suivants sont moins bons mais...l'apothéose se situe à la fin de l'album avec la fureur de «Impaler», co-écrit par Kirk Hammett, et «Tempo of the Damned», une tuerie tout simplement! Bang your head against the stage and bow to the Tempo of the Damned!

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Exodus


Autres albums populaires en Thrash Bay Area