Flesh

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Ever
Nom de l'album Flesh
Type EP
Date de parution Janvier 2010
Style MusicalBlack Atmosphérique
Membres possèdant cet album1

Tracklist

1. Flesh 10:04
Total playing time 10:04

Chronique @ beon

24 Avril 2012

Dix minutes tourmentées, alternant ambiances mélancoliques et Métal ravageur...

Fondé en 2006, Ever est le second projet du Britannique Donald Alasdair Morrison, connu pour son premier one-man band du nom de Behind The Black Sky qu'il laissa sur pause depuis 2006, et également du plus récent Adabroc, mais je me penche à présent sur la seconde offrande du projet Ever, "Flesh".
Sorti un an après "A Fake Blue Sea", un premier album qui s'était montré plutôt maladroit dans l'ensemble, "Flesh" se présente comme un Ep qui démontre enfin le vrai talent du bonhomme.

Nous avons donc un unique titre en perspective, du même nom que l'Ep, "Flesh", long de 10 minutes, ainsi qu'une pochette, comment dire, très... spéciale.
Présentant un dessin étrange et qui fait une fois de plus réfléchir (à l'heure où j'écris cette chronique, je fais référence à l'artwork de "Dreamlands") représentant ce qui semblerait être des vagues ou des rouleaux sur un océan radioactif de par sa couleur verte, ou une eau tout simplement sale par une forte prolifération d’algues verdâtres et nauséabondes, on a le choix.

D'entrée, le titre offre des claviers très mélodique aux relents mélancoliques, puis laisse apparaître en fond des guitares sonnantes, puis une batterie très douce, avec toujours la même mélodie dans les claviers, avec une légère variante vers 02 minutes 30 ainsi qu'une belle guitare acoustique.

Enfin, je ne vais pas faire la chronologie de la chanson, mais tout ça pour dire que durant 04:20, c'est une atmosphère légère qui se dégage, très douce et chargée en mélancolie, une sorte d'introduction dans le titre, puisqu'arrive ensuite la panoplie d'instruments ravageurs: une batterie ultra-puissante et percutante, violente et cadencée, la double-pédale se voit très maîtrisée, des riffs toujours aussi mélodiques mais rapides, tandis que la basse essaye de se faire une brèche dans cet océan de dévastation.

Puis arrive le chant: évidemment, nous avons déjà eu affaire à lui, auto-tuné et synthétique, c'est un chant Black très spécial que nous chante Mr.Morrison, car à la fois à la frontière du Death que du Black, "old-school" ou moderne, il arrive à faire ressortir des ambiances à la fois violentes et sombres, tantôt par des montées spectaculaires tantôt par des growls dérangés.

Ces dix minutes passent donc relativement vites, un simple Ep qui se trouve être finalement bien plus que ce que l'on pensait, "Flesh" est un condensé de Black Métal Atmosphérique et Mélodique, penchant parfois vers le Death.
C'est donc un artiste talentueux à qui nous avons affaire là, arrivant à offrir même en dix minutes ce que prend trois albums pour un autre groupe, Ever est un projet à surveiller de près, de très près, surtout que la suite va bien nous démontrer ce dont est capable le Britannique.

Béon.

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Ever


Autres albums populaires en Black Atmosphérique