Welcome to Oblivion

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Disinter (USA)
Nom de l'album Welcome to Oblivion
Type Album
Date de parution 2000
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album14

Tracklist

1. The Sleeper Awakens
2. Welcome to Oblivion
3. Followed from Death
4. That Which Is Owed
5. Descendants of Darkness
6. Holy Parasites
7. The Battle Rages on
8. Twisted Soul
9. Field of Screams
10. Earthen Interment / Torn from the Grave

Chronique @ grogwy

30 Novembre 2017

Un changement de cap réussi pour Disinter

Il est plutôt difficile de suivre Disinter, tant le groupe a changé de style sur les quatre albums (cinq si l'on rajoute l'auto-produit "Designed by the Devil, Powered by the Dead") qu'il a enregistré entre 1997 et 2006.
Certes les membres de Disinter jouent du Death Metal, mais un Death Metal différent sur chacun de ses disques...

Formé à Chicago (llinois) en 1990 par Preston Shrewsbury (guitare), Disinter se stabilise avec l'arrivée d'Eddy (alias Evil Ed) (chant), Fred (guitare), Jay (basse), et Judd (batterie).
Avec ce line-up Disinter enregistre en novembre 1991 sa première démo "Dinterra et Corpus" (sur laquelle le groupe interprète un obscur Death Metal), puis se sépare lorsque Preston Shrewsbury décide de rejoindre Eyegouger.
Avec cette formation le guitariste enregistre deux démos et un EP, mais surtout il rencontre Mike LeGros (guitare) qui lui propose de reformer Disinter.
Accompagnés du bassiste Michael "Bats" Martocci et du batteur Dave "Hellstorm" Chirella, ainsi que du vocaliste Evil Ed (qui retrouve son poste) les deux guitaristes enregistrent en juin 1996 la démo "Storm of the Witch".
Peu après Disinter signe sur le minuscule label Pulverizer Records, et enregistre en avril 1997 son premier album "Desecrated" (également membre de Jungle Rot, Mike LeGros enregistre la même année et pour le même label, les parties de basse de "Slaughter the Weak") avec l'ingénieur du son Chris Djurcic (qui participera à tous les disques du groupe).
Perpétrant le style initié sur "Dinterra et Corpus" (1991), Disinter continue à exécuter un Death Metal assez sombre qui s'inspire autant des vieilles démos de Massacre que des premiers enregistrements de Deicide et Incantation.
Mal distribué par Pulverizer Records, "Desecrated" passe inaperçu dans une scène plus que saturée.

En 1999 Disinter doit faire face au départ d'Evil Ed, puis après l'enregistrement du EP "The Beauty of Suffering" de celui de Dave "Hellstorm" Chirella qui sont respectivement remplacés par Zion et Tomasz Pilasiewicz.
Signé sur le label allemand Morbid Records (Haemorrhage, Krabathor), Disinter entre en studio (à nouveau avec Chris Djurcic) en Août 1999 enregistrer "Welcome to Oblivion" qui atterrit dans les bacs en mars 2000.

Sur ce nouveau disque le groupe a peaufiné son style, ce que confirme l'écoute du premier morceau "The Sleeper Awakens" dont le registre oscille entre "Deicide" (1990) de Deicide et "Penetralia" (1992) d'Hypocrisy.
Sur "Welcome to Oblivion" en plus des vocaux mi-growlés mi-criés de Zion, les austères parties de guitares que délivrent Preston Shrewsbury et Mike LeGros apportent une (légère) touche Black Metal au son du groupe.
Une orientation que Disinter poursuit sur les brutaux "Followed from Death" et "That Which is Owed", ainsi que sur l'épique "Field of Screams".
Si sur "Descendants of Darkness" et le superbe (et macabre) "Holy Parasites" le groupe retourne au ténébreux Death Metal de ses débuts, avec les courts et furieux "The Battle Rages On" et "Twisted Soul" les américains exécutent à nouveau un Death Metal fortement influencé par la paire Deicide-Hypocrisy.
L'album se clôture avec le binôme "Earthen Interment/Torn From the Grave" sauf si vous possédez la version Deadsun Records (label français fondé par le vocaliste de Gurkkhas Jean François Rey), qui est pourvu du très bon titre bonus "Judgement Shall Be Passed".

Bénéficiant d'une meilleure promotion (et distribution) "Welcome to Oblivion" se vend mieux que "Desecrated", ce qui n'empêche pas Preston Shrewsbury de partir, laissant la seconde guitare à Michael "Bats" Martocci qui lui-même cède sa basse à Maciej.

Avec ce nouveau membre Disinter va enregistrer en 2001 "Demonic Portraiture", un surprenant album sur lequel le groupe abandonne son Death Metal saupoudré de Black pour un Death Metal plus mélodique dans la lignée de celui pratiqué par At The Gates.
Une influence pleinement assumée par Disinter, qui enfonce le clou en clôturant "Demonic Portraiture" avec "Blinded by Fear" l'un des morceaux-phare d'At The Gates.

Alors que l'on s'attendait à ce que les américains poursuivent dans cette voie, avec son nouvel album "As We Burn" qui sort en juin 2004 Disinter (accompagné de Preston Shrewsbury qui a repris sa place) nous livre le disque le plus violent de sa carrière en balançant un Brutal Death Metal dans une veine que l'on peut rapprocher de "In Dark Purity" (1999) de Monstrosity et "Revelation Nausea" (2001) de Vomitory.

Après la sortie de "As We Burn" Disinter se sépare de Morbid Records, et enregistre en 2006 son cinquième album "Designed By The Devil, Powered by the Dead" (où le groupe prolonge le Brutal Death de "As We Burn") qui est uniquement disponible en auto-production.

Dissout en 2006, puis reformé en 2013 par Mike LeGros, Disinter continue à donner des concerts malgré de nombreux changements de line-up.




0 Commentaire

2 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Disinter (USA)


Autres albums populaires en Death Metal