Butcher the Weak

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Devourment (USA)
Nom de l'album Butcher the Weak
Type Album
Date de parution 11 Novembre 2005
Style MusicalDeath Brutal
Membres possèdant cet album87

Tracklist

1. Butcher the Weak 03:50
2. Masturbating at the Slab 03:43
3. Serial Cocksucker 03:31
4. Tomb of Scabs 03:35
5. Autoerotic Asphyxiation 03:13
6. Anal Electrocution 04:09
7. Fuck Her Head Off 04:00
8. Babykiller 04:28
Total playing time 30:29

Chronique @ Growi

08 Décembre 2007
Devourment, c'est comme le Port-salut ... Déjà ça cogne sévère sur les sens, mais en plus, pas de surprises, on sait ce que c'est, c'est écrit dessus ....


Pour en revenir à notre sujet, Devourment, c'est du bon gros death un peu brutal, slam pour certains, avec un chanteur à la voix énorme.
Comme tout bon groupe de death, les sujets traités sont aussi divers et poétiques que la vie des serials killers, la nécrophilie, ou tout autre activités qui n'auront pas droit de citer en raison du jeune public présent sur ce forum…

Leur dernier album, "Butcher the Weak" (comme c'est original) s'ouvre sur le titre éponyme...Dès l'arrivée des premières notes, on sait qu'on va s'en prendre plein les esgourdes, et hop, c'est le doigt dans l'engrenage qui nous entraîne pour près de 31 minutes dans un monde peuplé de zombies, de meurtres et autres sujets poétiques, où la musique est brutale mais entraînante, et ou l'envie de headbanguer comme un taré vous prend par les "cojones" pour ne plus vous lâcher. L’ambiance n’est pas très glauque, mais ce n’est pas non plus la fête de la bière a Munich, les musiciens nous montrant bien qu’ils sont la pour défendre les valeurs et leur conceptions du death métal ... Brutal, qui tache et sans concessions.

Le batteur s'avère énorme, maniant la double pédale comme un chef, et ne se privant pas de blaster d’un bout à l’autre de l’album
Le chanteur nous fout sur le cul avec ses capacités vocales énormes, pas autant que celle du chanteur de Cock And Ball Torture, mais pas loin. Son registre n'est pas varié, mais tant pis.
Les gratteux donne envie de se défoncer les cervicales, malgré leur jeu un peu basique
Le bassiste lui est .... presque absent du mix, ce qui est un peu dommage ...


Pour le non initié, ce cd demeurera un espèce de méchoui inaudible d'où ressortirai uniquement le gruik gruik d'un porc, mais pour la personne initiée, ce cd se révélera être un perle de bon death métal comme on aime, pas du technique à la Necrophagist ...

1 Commentaire

5 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
Rorow - 06 Avril 2009: exellente chronique et bonne analyse de se groupe, effectivement le chanteur a une voie énorme enfin voie c'est meme pas une voie c un évier qui se débouche
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ DjaHell

24 Novembre 2006
Je suis fier de vous présenter un article plein de tendresse du nommé "Butcher the Weak" par des amis de la nature répondant au doux nom de Devourment. Je vous présente sans tarder ses plus beaux atouts : blasts surhumains, double-pédale de sortie, hurlements dignes d'un évier et vomis musical par le duo basse/guitare.

En gros, ça bourrine sans concession, ni prétention, ni aucune recherche spirituelle (à moins que la boucherie sonore arrive à vous mettre dans un état psychique hors normes). La production est acceptable sans être d'une clarté digne des blockbusters. Aucun solo n'intervient (les musiciens sont d'ailleurs loin d'être des branleurs de manches) et le batteur s'amuse régulièrement à blaster avec ses deux baguettes pour un effets encore plus... bruyants (ou jouissif, à vous de choisir).

Si vous chercher un album de bourrins, je vous conseille fortement de vous procurer ce "Butcher the Weak". Pour les autres, allez voir ailleurs !

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Devourment (USA)


Autres albums populaires en Death Brutal