PORTAIL : SPIRIT OF METAL | SPIRIT OF ROCK           Français
login :
Inscription   Pass perdu ?   
                       
Liste: # A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Liste par genre  
Do you want to change your language ?
    English     Français     Deutsch     中文     Português     Español     русский     Polski
Close
Liste des groupes Heavy Thrash Desdinova Dead Space
Démo, date de parution : 17 Mai 2011 - Auto-Production
Style: Heavy Thrash

ajouter les paroles de l'album
NOTE : 17/20
Vous devez être membre pour déposer une note
Tracklist
1. Mass Murder
2. Enemy's Mind
3. Red Dust
4. Marsiferum
5. Bad Moon
6. Seven

modifier l'album  imprimer cet article
8 membres possèdent cet album Album suivant
ajouter une chronique Album précédent

 buy
 buy
 buy
 buy
 buy
 buy
7 avis 1 17/20
Chronique
14 / 20
    FBD5367, Jeudi 07 Juillet 2011 parlez-en à vos amis  
Une étoile... filante?

Espace… Ultime frontière…
Et thématique de Desdinova, évoluant dans un univers de Science-Fiction et inspiré par les phénomènes astronomiques.
Ce contexte explique sans doute la démarche musicale de ce groupe alsacien fondé en 2009 par Laurent Damelincourt (guitariste dans Naked Scarecrow).

Bien que dans l’ensemble le vaisseau Desdinova navigue en vitesse de croisière sur un Heavy / Thrash éprouvé mais toujours efficace, il s’aventure parfois sur les courants spatio-temporels qui précèdent de loin la naissance de son équipage.
Cette « next generation » n’hésite pas à visiter les standards du Rock et du Metal à ses balbutiements, en empruntant des riffs clichés, ceci étant dit sans connotation péjorative : il s’agit là de clins d’œil amoureux, complices, et non de plagiat facile et éhonté.
Ainsi leur Heavy / Thrash se teinte de Stoner et d’effets de composition du Rock Psychédélique des 70’s. D’ailleurs leur nom fait référence au personnage du titre « Astronomy » de Blue Oyster Cult, groupe culte s’il en est dont raffole le fondateur.

Les morceaux s’en trouvent variés, ayant chacun leur identité propre.
Ils commencent presque tous de la même façon : par une bonne entrée traditionnelle, tantôt Thrash, tantôt Heavy. Puis ils dérivent au bon gré des rayons cosmiques aux frontières du Blues (« Red Dust »), du Funk (« Bad Moon »), du Black Metal (« Enemy’s Mind »), et de ce fameux Rock Psyché’ (« Seven », avec un passage pouvant rappeler à certains du Pink Floyd ou du Mike Oldfield).
Mais il y a toujours un moment où il faut reprendre son cap, et alors une montée de riffs, un solo, un break de batterie, ou un cri ramène tout le monde à bon port ; et on reprend en chœur un refrain scandé ou un leitmotiv à la Iron Maiden (« Marsiferum »).

Cependant, tout au long du voyage, il y a la voix qui rappelle aux pilotes égarés où se trouve le vaisseau mère ; ce chant très proche par moment de celui de Serj Tankian (toute proportion gardée !), qui jamais ne monte trop haut dans les aigus sur les passages Heavy, jamais n’exagère dans l’éraillé sur ceux Thrash, et qui prend des airs de crooner dans les passages calmes.

Ah ! Dommage ! Vraiment dommage que Desdinova n’ait pas pris plus de temps pour peaufiner ses mixages et son mastering !
On est pas passé loin d’un excellent EP…

Cette démo n’en est pas moins tout à fait honnête.
Et, astéroïde sur le système solaire, elle est disponible gratuitement et intégralement en téléchargement légal.

Que la Force soit avec eux !




4 Commentaires
Spirit of Metal Webzine © 2003-2014 ‘Just metal.’ Contact - Liens
Follow us :