Divine Blasphemies

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Desaster (GER)
Nom de l'album Divine Blasphemies
Type Album
Date de parution 2002
Style MusicalBlack Thrash
Membres possèdant cet album31

Tracklist

1. Intro
2. Divine Blasphemies
3. Symphony of Vengeance
4. Beasts of Wrath & Victory
5. ...Of Impurity
6. Alliance to the Powerthrone
7. Nighthawk
8. Shadowinds
9. Spare No Coward
10. Outro / Chants of Grief

Commentaire @ Trashking

18 Août 2008
Desaster, vieux groupe allemand pratiquant un Black/Thrash des plus efficcace et des plus agressif, revient en 2002 avec un nouvel album du nom de « Divine Blasphemies ». Petit changement de line-up par rapport à « Tyrants of the Netherworld » puisque Sataniac remplace Okkulto au chant.

Comme à son habitude Desaster ouvre l’album avec une courte intro où quelques percussions se font entendre par dessus le bruit du vent. Un peu inutile mais bon……
On attaque le gros du lard avec le second titre : « Divine Blasphemies ». Le chant de Sataniac est plus grave que celui de son predecesseur mais la musique reste la même. Les riffs de guitares trashisants et le chant typé black donne un bon cocktail explosif qui fait mouche à chaques coups.
Avec Desaster, il ne faut pas s’attendre à une grande diversité dans leurs albums et les chansons se ressemblent beaucoup mais c’est pas pour me géner.
Quelques solos de guitare viennent parsemer ici et là la musique de Desaster mais ces derniers sont trés courts et pas très agréables.
L’album se termine par une Outro du même genre que l’intro.

Bien que plus orienté thrash que les précédents opus du groupe, « Divine Blasphemies » ne déroutera pas les fans de Desaster. La surprise n’est pas au rendez-vous mais c’est tant mieux. Desaster reste un excellent groupe qui nous en met pleins la gueule d’album en album…… et on en redemande.

2 Commentaires

1 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
Apophis2036 - 21 Août 2008: "qui nous met plein la gueule d'album en album... et on en redemande."
Mais quand s'arrêtera cet éternel tournoi de boxe ?
Trashking - 21 Août 2008: Jamais j'éspère....
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Desaster (GER)


Autres albums populaires en Black Thrash