...And Time Begins

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Decrepit Birth
Nom de l'album ...And Time Begins
Type Album
Date de parution 07 Octobre 2003
Style MusicalDeath Brutal
Membres possèdant cet album70

Tracklist

1. Prelude to the Apocalypse 01:24
2. Condemned to Nothingness 03:02
3. Thought Beyond Infinity 02:58
4. The Infestation 02:14
5. Rebirth of Consciousness 02:14
6. Shroud of Impurity 03:29
7. Concepting the Era 03:31
8. Of Genocide 02:11
9. ...And Time Begins 09:05
Total playing time 30:08

Chronique @ Fabien

12 Fevrier 2008
Decrepit Birth se forme en 2001 à Santa Cruz en Californie, autour de Matt Sotelo & Bill Robinson, délivrant un death brutal dans la droite lignée de Disgorge (US) et Deeds Of Flesh. Ajoutant une section rythmique à couper le souffle, composée par Derek Boyer (futur Suffocation) et le redoutable Tim Yeung (ex-Hate Eternal), Matt & Bill signent rapidement avec Erik & Jacoby, boss de l’écurie Unique Leader, spécialiste du death underground états-unien. Le quatuor rejoint alors les Legion Studios courant 2003 pour l’enregistrement d'And Time Begins, son premier album royalement mis en valeur par la très belle illustration du maître Dan SeaGrave.

D’entrée, And Time Begins impressionne par la brutalité et la précision de ses rythmiques, grâce au couple basse batterie de Tim & Derek, réglé au millimètre près avec une aisance particulièrement désarmante. Matt pose alors ses riffs bigrement techniques et entremêlés, servant les vocaux de Bill, d’un guttural suffisant pour décrépir les murs. Côté texte, le chanteur aborde intelligemment différents sujets ésotériques, loin des stéréotypes gores habituels et souvent navrants.

And Time Begins ne bat donc pas la demi mesure, assourdissant les tympans durant ses 25 petites minutes (sans compter son outro sans utilité), à l’image des terribles Prelude To The Apocalyse & Shroud Of Impurity, ne relâchant véritablement la cadence que durant le court instrumental Of Genocide. Sans dégager d’atmosphère particulière, son extrême brutalité devient donc rapidement linéaire et éprouvante pour le métalleux non initié, ne régalant véritablement que le fan de death brutal et suffocant.

Impeccablement enregistré par Matt & Derek en personne, And Time Begins possède toute la puissance, la subtilité et la précision exigées par la brutalité de son style, comblant dès lors et sans problème les inconditionnels de la marque Unique Leader. Au-delà de ses qualités techniques imparables, Decrepit Birth se démarque toutefois difficilement du lot, délivrant un death brutal sous influence directe de ses leaders, Suffocation et Deeds Of Flesh.

Fabien.

3 Commentaires

8 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
tonio - 13 Fevrier 2008: Les extraits Myspace me plaisent bien, ça me fait pas mal penser à Spawn Of Possession. Ce n'est pas le genre de death que je préfère mais pas de doute, la qualité et le talent sont là...
Fabien - 13 Fevrier 2008: Le groupe a changé d'orientation entre l'And Time Begins de 2003 et le nouveau Diminishing de 01/2008, aérant considérablement son style. Attention donc, les deux albums ne sont pas comparables !

Fabien.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Decrepit Birth


Autres albums populaires en Death Brutal