Anticult

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Decapitated (PL)
Nom de l'album Anticult
Type Album
Date de parution 07 Juillet 2017
Labels Nuclear Blast
Style MusicalDeath Technique
Membres possèdant cet album34

Tracklist

1. Impulse 06:01
2. Deathvaluation 04:23
3. Kill the Cult 04:40
4. One-Eyed Nation 04:59
5. Anger Line 03:44
6. Earth Scar 05:09
7. Never 06:04
8. Amen 02:49
Total playing time 37:49

Acheter cet album

Decapitated (PL)


Chronique @ growler

03 Décembre 2017

« Anticult » sera sans doute le chant du cygne des polonais pour une triste fin....

La carrière discographique des polonais de Decapitated peut se résumer en deux périodes : la pré-accident et la post-accident. En effet, le propos de la formation remise en selle en 2011 par Vogg ne possède plus de similitude avec la musique dévelopée sur le fabuleux triptyque « Winds Of Creation/Nihility/The Negation », le combo évoluant vers des contrées neo-métalliques musclées que vers le death brutal de ses débuts, le piteux « Blood Mantra » en sera le point d’orgue...

...croyait-on ! Puisque, inutile de faire perdurer le suspens inutilement, « Anticult » enfonce complètement le clou rouillé dans le cercueil artistique de Decapitated. A l’écoute de ce dernier méfait, il est désormais officiel que les polonais ne peuvent plus être affilier au death-metal, reniant leurs racines au profit d’une mixture, mélangeant du Lamb Of God, du Soulfly, du Devildriver ou même du Cavalera Conspiracy, avec un sous poudrage de Meshuggah. L’essence même de Decapitated a totalement disparu, ce qui va assurément laisser les derniers aficionados du groupe (ceux qui s’accrochaient encore) sur le bord du caveau.

Au menu des réjouissances, nous pourrons noter un groove très efficace (« Impulse », « Earth Scar », « Never » ou « Deathvaluation »), un bon riffing allant en ce sens (« Deathvaluation », « Kill The Cult » ou « Earth Scar »), le bel organe vocal de Rafal Piotrowski, très hardcore, amenant une hargne incontestable à l’ensemble. La mise en son est très puissant et très clair, en forme de rouleau compresseur.

Mais voilà, « Anticult » pourra ravir certainement toutes celles et ceux qui ont découvert le quatuor après sa reformation en 2011, quant aux autres, la pilule aura beaucoup de mal à passer et, pour votre serviteur, celle-ci est restée coincer en travers la gorge. Alors, il est vrai que je ne suis pas un féru des groupes pré cités, ils ont tous la force d’avoir un style immédiatement identifiable (sauf Cavalera Conspiracy), Decapitated ne l’a plus. Aussi, même si la galette ne renferme que 8 titres et est assez court, il en émane de nombreuses longueurs comme sur « Impulse », les fins interminables de « Kill The Cult » et « Never », ou le break de « One-Eyed Nation ». Il faut ajouter à cela des parties génériques ou bancales comme le pont de « Earth Scar » ou le refrain de « Deatvaluation », sans compter les solos insipides qui émaillent l’opus et « Amen » aussi inintéressant qu’inutile.

Cet avis critique est à la hauteur de la déception et de la frustration du chroniqueur, Decapitated a décidé de confirmer son changement d’orientation musicale et mal lui en a pris. Nul doute que « Anticult » trouvera son lot d’adorateur, il possède néanmoins des qualités influencées par le thrash et un groove qui lui confère une efficacité certaine, mais son essence n’existe plus, disparaissant avec ce tragique accident. Si nous ajoutons les récents évènements peu glorieux dans lesquels les membres du groupe sont impliqués, il est fort probable que « Anticult » sera le chant du cygne des polonais, triste fin...

18 Commentaires

3 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...

Goneo - 04 Décembre 2017:

C'est vrai qu'ils ont mit beaucoup de thrash "moderne" dans leur recette pour ce Anti-cult. Je trouve que l'on est même plus dans le thrash que dans le death metal avec ce Anti cult. En tout cas c'est quand même un des rares groupes a innover un mininum dans ce style, a prendre des risques. Je crois que la période mi-90s me manque avec tous ces groupes Death ou thrash qui explorer de nouvelles sonorités, je pense à Grave (hating life), Anthrax (stomp), Carcass (heatwork), Kreator (outcast), et j'en passe...

EN tout cas ya des du très bon sur ce Decapitated, "earth Scar" est énorme, le pont de "Never" (3min) fait taper du point, la très thrash avec cette esprit un peu factoridien de "Kill the cult" (ah ce refrain !) .... Bref conquis je suis, mais je comprend que l 'on puisse etre déçus.

666WaysToDie - 04 Décembre 2017:

Karaladh, je n'émets aucun doute quant au soin que tu prodigues à ta plastique que je devine proche de celle des statues représentant jadis les dieux grecs.

D'ailleurs, nous nous rejoignons sur le fait que le deathcore à tirer la tendance extrême vers le bas. Après, ma réaction envers cet album est plus de l'ordre de la déception envers une formation que j'affectionne que du mépris.

Et je rejoins vos propos sur le fait qu'il n'y ait aucun mal à évoluer artistiquement, ce qui me paraît bien légitime en tant que musicien ainsi qu'en tant que personne. Et les groupes et productions citées par Goneo en apportent une preuve flagrante.

De ce constat, je prends la responsabilité de mon commentaire et reconnais bien humblement que je suis allée très (trop) vite en besogne en collant l'étiquette "deathcore" à cet album. Limitant de manière péjorative le spectre musicale de la formation polonaise à un style plutôt décrié. Je ne voulais froisser les susceptibilités de personne, et encore moins faire une lecture erronée de la chronique de Jérôme.

 

growler - 05 Décembre 2017:

Je savais que ma chronique allait faire un peu débat, donc aucun soucis pour personne, certains aiment, d'autres n'aiment pas, c'est normal, tant que tout reste courtois. On est assez entouré de cons dans la vie de tous les jours.

 
David_Bordg - 05 Décembre 2017:

Tout a fait mon Jérôme. Moi je l'ai aimé cet album, mais la triste fin sie tu décris s'apparenterait plus pour moi à leurs déboires judiciaires aux états- unis très très grave et non sur le plan artistique. Ce n'est que mon humble avis.

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Decapitated (PL)


Autres albums populaires en Death Technique