PORTAIL : SPIRIT OF METAL | SPIRIT OF ROCK           Français
login :
Inscription   Pass perdu ?   
                       
Liste: # A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Liste par genre  
Do you want to change your language ?
    English     Français     Deutsch     中文     Português     Español     русский     Polski
Close
Liste des groupes Black Death Symphonique Deathronic Duality Chaos
MCD, date de parution : 28 Janvier 2013 - Mighty Music / Target Distribution
Produit par : Nordström Fredrik, Enregistré à : Studio Fredman
Style: Black Death Symphonique

NOTE SOM : 15/20
Toutes les notes : 16/20 Vous devez être membre pour déposer une note
Tracklist
1. Ephemere 01:12
2. Bloody Lust 03:38
3. Kalila Wa Dimna 05:26
4. Disharmonia Pt. I 01:13
5. Disharmonia Pt. II 03:06
6. Anno 1423 04:30
7. Kalila Wa Dimna (No Vox Mix) 05:26
Total playing time 24:31

modifier l'album  imprimer cet article
9 membres possèdent cet album Album suivant
ajouter une chronique Album précédent

 buy
 buy
 buy
 buy
 €6,29
 buy
5 avis 1 16/20
Chronique
15 / 20
    Matai, Mercredi 26 Décembre 2012 parlez-en à vos amis  
"Duality Chaos" s'adresse à ceux qui apprécient les mélanges, aussi impromptus soient-ils

Pas facile quand on est un one man band de se faire repérer dès le premier méfait, et pourtant c'est le pari qu'a réussi Amine Andalous, tête pensante de Deathronic. Le projet est encore tout frais et pourtant, « Duality Chaos » arrive sur les devants de la scène, muni d'une pochette de Seth Siro Anton, d'un mixage des Studios Fredman de Fredrik Nordström et d'une signature du label danois Mighty Music.

Officiant dans un metal symphonique extrême et expérimental, le Parisien rend sa musique moderne et fraîche en intégrant des éléments divers, allant du black au death en passant par le heavy, l'électronique, l'oriental et le gothique. Ce melting pot permet alors de dénoncer tout au long de l'album, la violence humaine ainsi que la lutte entre le bien et le mal, une dualité donnant naissance au chaos. C'est ambitieux mais cela reste bien fichu, le tout étant soutenu par une production à la hauteur et une créativité à toute épreuve.

L'introduction instrumentale, cristalline et sereine, n'est que le calme avant la tempête, car c'est bien à partir de « Bloody Lust » que s'ouvrent les hostilités. On commence à peine à ressentir les influences, le Parisien faisant un léger mélange de heavy et de melo death avec des touches gothiques rappelant par moment To Die For (de même pour « Anno 1423 »).

Il faut attendre « Kalila Wa Dimna » pour que tout se mette en place. Les orchestrations impériales se mêlent avec la saveur orientale et l'agressivité du death metal. Le growl et les riffs côtoient les choeurs arabisants et les mélodies chaleureuses, sans oublier certaines percussions faisant échos aux origines marocaines d'Amine. La deuxième partie de « Disharmonia » montre aussi cette hargne death, couplé aux mélodies et aux claviers, sans cet aspect oriental cependant. On se tourne plutôt vers le côté froid et délicat des atmosphères.

Ce MCD est très prometteur, bien que trop court, et nous montre un artiste en herbe inspiré qui s'éloigne de toutes ces copies conformes qui existent dans le domaine. « Duality Chaos » s'adresse à tous ceux qui sont ouverts d'esprit et qui apprécient les mélanges – aussi subtiles et impromptus soient-ils, dans un metal moderne, sans être lassant ni trop linéaire.




6 Commentaires
Spirit of Metal Webzine © 2003-2014 ‘Think different, think metal.’ Contact - Liens
Follow us :