Animosity

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Corrosion Of Conformity
Nom de l'album Animosity
Type Album
Date de parution 1985
Produit par Metoyer Bill
Style MusicalSludge Metal
Membres possèdant cet album61

Tracklist

1. Loss of Words 04:04
2. Mad World 01:53
3. Consumed 02:51
4. Holier 02:25
5. Positive Outlook 03:02
6. Prayer 02:24
7. Intervention 02:24
8. Kiss of Death 01:30
9. Hungry Child 01:19
10. Animosity 04:16
Total playing time 26:08

Acheter cet album

Corrosion Of Conformity


Commentaire @ LeMoustre

17 Septembre 2014

Crossover Intervention

Figure de proue du hardcore américain, au même titre que Cro-Mags, D.R.I. ou Suicidal Tendencies, Corrosion of Conformity sort "Animosity" sous la houlette de Brian Slagel / Metal Blade qu'on ne présente plus. L'emballage étant l'œuvre de Brian "Pushead" Schroeder (plus connu pour ses dessins chez Metallica), cet album a su trouver son public tant chez les hardcoreux des années 80, que dans le milieu thrashmetal en pleine expansion en 1985.

Brut, et rempli de morceaux courts et énergiques chers au HxC, Animosity est avant tout destiné aux fans désireux de se replonger dans une musique sans chichis, un peu dans la veine du premier Suicidal Tendencies, sans l'aspect mélodique des vocalises de Mike Muir. Mike Dean, le hurleur, crache en effet ses phrases de manière scandée, de manière finalement pas si éloignée d'un certain The Accüsed. Très rapide de manière générale, mais pas tout le temps, certains morceaux bénéficient de breaks à propos ("Holier", "Animosity") emmenés par une basse souvent en tête de pont ("Positive Outlook", "Animosity"). Rythmique jusqu'au bout des riffs, l'album s'avale d'une traite, et est considéré comme un des disques intouchables dans ce créneau quasi-"crossover", entre thrash vindicatif et hardcore métallisé qui ne dit pas encore son nom.

D'une qualité et d'une énergie étonnante en 1985, Corrosion of Conformity déploie ici un savoir faire digne des meilleurs albums des années 1980 dans son registre. Pour les fans de Wehrmacht, D.R.I., The Accüsed, et autres fous furieux ayant puisé leur rage à la fois dans le punk et le heavymetal le plus brut.




3 Commentaires

0 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
ebony - 30 Septembre 2015: Merci pour ta chronique Le moustre, un régal cet album, plusieurs écoutes, il m'a accompagné aux trajets aujourd'hui, le chant de Mike dean est tripant, les breaks aux futs et les riffs tuent! Cette prod aride old school, donne une peche!
tormentor - 01 Octobre 2015: Tiens bizarre, ce groupe ne m'a pas laisser un souvenir formidable par rapport au point de vue de ta chronique... Il va falloir que je me rejette une oreille dessus. Merci pour la chro qui donne envie d'approfondir.
grogwy - 28 Fevrier 2017: Lorsque "Animosity" est sorti, une partie du public de Corrosion Of Conformity l'a détesté, n'appréciant guère l'orientation "Metallique" de leur groupe.
Conscient du trouble qu'ils avaient semé (tout le monde sait, et les metalleux en particulier, que les punks et les hardcoreux ne sont pas réputés pour leur ouverture d'esprit...), les membres de Corrosion Of Conformity débauchèrent l'excellent chanteur Simon Bob Sinister du groupe Ugly Americans (qui avait enregistré en 1985 le très bon "Who's Been Sleeping... in my Bed"), puis enregistrèrent en 1987 l'excellent EP "Technocracy", sur lequel le groupe retourne à son Hardcore originel.
A noter que malheureusement, Corrosion Of Conformity a omis d'inclure sur ce EP le très bon morceau "bound", uniquement disponible sur la compilation "Rat Music For Rat People Volume lll" (1987).

https://www.youtube.com/watch?v=lVV9w3nvaN0

Ce EP sera d'ailleurs le dernier enregistrement 100 pour 100 Hardcore du groupe, qui reviendra en 1991 avec un nouveau line-up, ainsi qu'avec un nouvel album ("Blind") très Metal.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Corrosion Of Conformity


Autres albums populaires en Sludge Metal