PORTAIL : SPIRIT OF METAL | SPIRIT OF ROCK           Français
login :
Inscription   Pass perdu ?   
                       
Liste: # A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Liste par genre  
Do you want to change your language ?
    English     Français     Deutsch     中文     Português     Español     русский     Polski
Close
Heavy Black Children Of Bodom Skeletons in the Closet
CD, date de parution : 23 Septembre 2009 - Spinefarm Records

NOTE SOM : 15/20
Toutes les notes : 16/20 Vous devez être membre pour déposer une note
Tracklist
1. Lookin 'Out My Back Door (Creedence Clearwater Revival Cover)
2. Hell Is for Children (Pat Benatar Cover)
3. Somebody Put Something in My Drink (Ramones Cover)
4. Mass Hypnosis (Sepultura Cover)
5. Don't Stop at the Top (Scorpions Cover)
6. Silent Scream (Slayer Cover)
7. She Is Beautiful (Andrew WK Cover)
8. Just Dropped in (to See What Condition My Condition Was in) (Kenny Rogers Cover)
9. Bed of Nails (Alice Cooper Cover)
10. Hellion (WASP Cover)
11. Aces High (Iron Maiden Cover)
12. Rebel Yell (Billy Idol Cover)
13. No Commands (Stone Cover)
14. Antisocial (Trust Cover)
15. Talk Dirty to Me (Poison Cover)
16. War Inside My Head (Suicidal Tendencies Cover)
17. Ooops… I Did It Again (Britney Spears Cover)

modifier l'album  imprimer cet article
239 membres possèdent cet album Album suivant
ajouter une chronique Album précédent

 buy
 buy
 buy
 buy
 buy
 buy
100 avis 2 16/20
Chronique
14 / 20
    Kovalsky51, Vendredi 09 Octobre 2009 parlez-en à vos amis  
Children Of Bodom, tiens encore un nouveau groupe, certainement quelques illustres inconnus au bataillon qui espèrent percer au milieu de la scène finlandaise. Non vraiment j'ai beau chercher, ce nom m'est inconnu. En plus les enfants de Bodom ça ne veut strictement rien dire, comment un lac finlandais aurait-il pu faire des gosses ? Je vous le demande, savent plus quoi aller chercher pour se faire signer de nos jours ... Tiens, jetons un coup d'œil derrière la pochette, non mais c'est quoi cette escroquerie ? D'une, ils sont inconnus et de deux, ils ne sont pas foutus de composer eux-mêmes, il faut qu'il piquent des chansons à d'autres groupes de la galaxie rock. Non mais je vous jure, tout se perd de nos jours. Bon d'accord, j'arrête avant que des cohortes de fans d'un des groupes les plus populaires de la planète ne commencent à donner de violents coups de new rocks dans l'unité centrale de leur pauvre ordinateur.

Reprenons donc de manière plus sérieuse cette chronique avant qu'elle ne tourne à la blague potache du plus mauvais effet ! Donc Children Of Bodom, est aujourd'hui l'un des groupes les plus célèbres de la scène métal internationale qui s'est fait un nom grâce aux chefs-d'œuvres que sont Hatebreeder et Follow the Reaper, a gagné la reconnaissance du grand public avec un Are You Dead Yet ? qui les a fait littéralement exploser auprès des plus jeunes (je sais de quoi je parle, cet album a tourné un bon moment lors de sa sortie dans ma chaîne). Puis histoire de battre le fer tant qu'il est chaud ont enchaîné avec un Blooddrunk en demi-teinte. Sachant le groupe au firmament de sa gloire, il semblait inévitable qu'un Best Of nous sorte de derrière les fagots. Mais voilà, la nouvelle idole des jeunes et ses acolytes ont une passion en plus de l'alcool : les reprises. Donc plutôt que de nous compiler des titres extraits ça et là de leur discographie, ils ont préféré nous offrir une fort sympathique compilation des diverses reprises présentes sur les singles et éditions étrangères de leurs albums ré-enregistrées pour l'occasion. Le tout agrémenté de quelques reprises inédites.

Donc au programme, 17 reprises de qualité qui revisitent à la fois des standards du Metal, d'autres du rock et d'autres complètement délirantes que les aficionados du groupe ont déjà certainement entendues.

Les reprises Metal sont très bien interprétées, la reprise de Sepultura (Mass Hypnosis) est tout simplement fantastique, on s'étonne d'ailleurs que le style des finlandais habituellement beaucoup plus porté vers les cavalcades de guitares et les solos inspirés du classique rende vraiment bien apposé sur un morceau du groupe. L'ambiance malsaine renoue même avec les racines Black Metal de COB avec certaines nappes de claviers réellement envoûtantes. Les autres reprises, découlant plus des influences du groupe, collent très bien au son COB est sont fort sympathiques ; Ace High en est un très bon exemple car mettant excellemment en avant le côté Heavy de Finlandais.

Les reprises Rock sont tout bonnement excellentes et nous montrent ainsi le feeling le plus rock du gang à Alexi Laiho. Le niveau technique exceptionnel (qui n'est plus à présenter) des musiciens n'est certainement pas étranger au fait que ces chansons sont tout simplement rafraîchissantes et agréables. C'est catchy, bien joué, on tape du pied, on reprend les refrains à haute voix, bref, de très bonnes chansons à passer en soirées. Bien sûr, elles respectent sans trop s'égarer la construction des originales. Bref, si vous connaissez les chansons, vous ne serez pas dépaysés mais devriez bien apprécier le cocktail. Bon, tout juste pouvons nous rajouter qu'en éternel poseur le blondinet s'est senti obligé de complexifier quelques solos histoire de pouvoir se la raconter un peu plus.

Voici maintenant le moment de passer aux reprises que je préfère, pas par leur côté musical mais tout simplement par le côté "grand n'importe quoi de la chose". A savoir Rebel Yell et Oops I Did It Again. Reprises certainement entreprises un jour de mauvaise cuite, elles sont tout bonnement excellentes. Enfin du moins si on les prend au second degré. Étalage de n'importe quoi ambiant, la reprise de Britney (fort connue je vous l'accorde) est tout simplement magique, mix tout simplement dégueulasse de voix originales et du chant au combien mélodieux du sieur Laiho, je n'ai dans mes connaissances à l'heure actuelle personne qui n'ait pas explosé de rire en l'entendant. Musicalement, il n'y a pas grand chose, si ce n'est un bon solo, mais le délire est complet. Tout juste regretterai-je que les Finlandais ne soient pas allés jusqu'au bout et qu'ils n'aient pas pris la peine de faire une version studio du tube de Rhianna : Umbrella.

Mais bon, au final cet album, bien que sentant fortement le réchauffé, s'avère un sympathique fourre-tout de reprises réussies dans leur globalité, se laissant très bien écouter. Bien sûr, il tient plus de l'anecdotique que de l'indispensable mais contentera ceux qui cherchent un album qui ne se prend pas la tête et qui se laisse écouter en tapant du pied, une bonne vielle Kro à la main. Et puis il pourra permettre aux plus jeunes de découvrir des groupes qu'ils ne connaissaient pas et qui sait, les faire s'intéresser à ceux-ci. Un bon apéro en somme, en attendant un futur album qui je l'espère sera d'un niveau supérieur à Blooddrunk.




50 Commentaires

Spirit of Metal Webzine © 2003-2014 ‘metal inside you’ Contact - Liens
Follow us :