Realm of Chaos (Slaves to Darkness)

Liste des groupes Death Metal Bolt Thrower Realm of Chaos (Slaves to Darkness)
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Bolt Thrower
Nom de l'album Realm of Chaos (Slaves to Darkness)
Type Album
Date de parution 28 Octobre 1989
Produit par Digby Pearson
Enregistré à Loco Studios
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album317

Tracklist

Re-Issue in 1995 by Earache Records
Re-Issue in 2005 by Earache Records with a different artwork
1. Intro 01:17
2. Eternal War 02:08
3. Through the Eye of Terror 04:22
4. Dark Millennium 02:59
5. All That Remains 04:39
6. Lost Souls Domain 04:13
7. Plague Bearer 02:54
8. World Eater 04:55
9. Drowned in Torment 03:04
10. Realm of Chaos 02:50
11. Prophet of Hatred (Bonustrack) 03:52
12. Outro 00:59
Total playing time 35:32

Acheter cet album

Bolt Thrower


Chronique @ Fabien

08 Mai 2007
Dès 1989, sentant l’aura magique et le potentiel créatif des scènes deathmetal et grindcore reliées par cette même puissance, le label anglais Earache Records décide de passer à la vitesse supérieure en étoffant sensiblement son catalogue par quelques signatures cultes comme Morbid Angel, Bolt Thrower, & Terrorizer, qui rejoignent ainsi dans l’écurie les tout aussi sulfureux Carcass et Napalm Death. Notre boss Dig Pearson s’associe par ailleurs avec le distributeur Revolver qui lui garantit une bonne couverture en Europe, mais apporte également une promotion massive à chacun de ses groupes phares.

Si côté outre-Atlantique, Morbid Angel et Terrorizer bénéficient d’une entrée aux Morrisound Studios sous la houlette respective de Tom Morris et Scott Burns, pour les sessions des terribles Altars of Madness et World Downfall, nos trois groupes anglais rejoignent quant à eux les Slaughterhouse Studios en compagnie de Colin Richardson, l’ingénieur étant parvenu à canaliser l’extrême brutalité de leur musique que l’on croyait encore indomptable. Realm of Chaos, Mentally Murdered et Symphonies of Sickness paraissent ainsi durant cette année 1989, trois oeuvres parmi les plus cultes jamais sorties des studios de Manchester, et parmi les plus lourdes & brutales entendues à cette époque.

Durant les quelques mois suivant la sortie d'In Battle There Is No Law !, Bolt Thrower a considérablement progressé, pour lâcher désormais son rouleau 38 tonnes écrasant, qui devient dès cet instant sa marque de fabrique pour les longues années à venir. A l'image de l'accélération impitoyable du morceau Eternal War, du riffing terrassant d'All That Remains ou encore d'un Lost Souls Domain sans aucune pitié, le gang britannique possède une lourdeur et une puissance de feu dévastatrices, associées à une force du riff sans grand équivalent. La batterie d’Andy Whale, abusant de double pédale et s’emballant régulièrement dans des parties tapageuses, et la basse grondante de Jo Bench, servent de véritable moteur aux guitares laminantes de Gavin & Barry et au chant guttural si profond de Karl Willets.

Doté d’un enregistrement massif d’anthologie, et bénéficiant par ailleurs de superbes illustrations Warhammer par les dessinateurs de Games Workshop, Realms of Chaos dégage un côté guerrier implacable, en adéquation totale avec la brutalité du deathmetal du quintet de Coventry. L'épaisseur de l'enregistrement amplifie ainsi ces rafales de riffs meurtrières, qui renversent tout deathster sur le terrifiant Through the Eye of Terror ou le mémorable World Eater, classique du répertoire repris à chaque concert.

Grâce à l’addition d’une puissance rythmique sans équivalent et d’un concept belliqueux, Realms of Chaos s’impose en cette année 1989 avec un niveau de violence inouïe. Sa brutalité excessive et son côté tapageur l’inscrivent parmi les réalisations les plus lourdes jamais enregistrées, et propulse dès lors Bolt Thrower au rang des leaders de la scène extrême britannique, aux côtés de ses incontournables voisins Carcass et Napalm Death.

Fabien.

12 Commentaires

22 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...

Mindkiller45 - 03 Septembre 2011: Album que je viens de recevoir. Première impression : WOAH !!!!! La claque ! Un tel degré de bestialité pour l'époque est relativement rare !

Du bon gros son comme je l'aime ! Et une chronique plus que juste !
keketomax - 07 Mars 2014: C'est vrai, c'est du lourd.
Sperma_frost - 02 Mai 2014: Cet album est sans aucun doute un des fleurons du Death Metal, vraiment ravageur ce skeud !
jeffff - 16 Juin 2014: c'est l'album du groupe que j'aime le moins peut être parce que découvert trop récemment lors de la réédition vinyle de 2012.A l'époque la sortie de Warmaster avait laisser une marque indélébile sur moi( peut être une autre raison) La deuxieme face a largement ma préférence , la présence plus marquée des riffs qui augure des albums magnifiques à venir.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Bolt Thrower


Autres albums populaires en Death Metal