Ocularis Infernum

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Blodsrit
Nom de l'album Ocularis Infernum
Type Album
Date de parution 2003
Style MusicalBlack Metal
Membres possèdant cet album39

Tracklist

1. Ocularis Infernum - Tragedies to Come
2. Secrets Unveiled
3. In Dark Silence I Die
4. Dying Breed
5. The Rape of Vestal Purity
6. I Sorg, for Syndens Saknad
7. Infernal Reign
8. Rulers of the Desolate Lands
9. The Glorious Rise of the Flames

Commentaire @ Necroreaper

29 Avril 2004
Il s'agit d'un groupe de suédois signé sur l'excellent label Adipocere officiant dans un black metal guerrier et haineux à souhait et crachant sa haine tel le hurlement de douleur lorsque l'on se mutile. Après un premier album plutôt épique et atmosphérique, il change d'approche musicale et accélère le rythme.
Musicalement la musique est rapide et guerrière et assez malsaine grâce à des riffs venant d'outre-tombe et très efficaces rappelant des fois une époque, les 90's où le mouvement black ne s'était pas encore pervertis (Hin cradle). La batterie est parfois pesante mais la plupart en mid tempos rapide et en blasts beasts du plus bel effet qui donnent à la musique une grande puissance et l'impression qu'un rouleau compresseur nous roule dessus.
La voix est très criarde et malsaine typique du black metal et hante la musique de façon quasi continue.
Les paroles, comme le titre de l'album l'indique, tournent autour de l'occultisme et de la bête.
Bref, c'est un bon album de black metal qui ravivera l'instinct guerrier de chacun.

1 Commentaire

2 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
Crevard - 07 Août 2013: Chronique imbeuliveubeul ma foi...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Stench

26 Juin 2004
Blodsrit est un de ces nombreux groupes qui participent au renouveau de la scène black metal, après un certain passage à vide ces dernières années. Le groupe formé en 1998 est originaire de Suède, et ce deuxième opus est parfaitement représentatif de la scène locale ; les grands noms comme Marduk (époque "Opus nocturne"), Throne of Ahaz, Naglfar et surtout Dark Funeral se posent comme des références indiscutables. On est d'accord, "Ocularis Infernum" n'apporte rien de neuf, mais il remet au goût du jour un style un peu délaissé, ce black suédois si particulier, extrêmement rapide, mais toujours sombre et haineux, rehaussé par quelques mélodies glaciales au détour de riffs tranchants. La production est froide, claire, et pour une fois met bien en valeur une batterie puissante ; pour tout dire, le son de ce disque ressemble terriblement à celui du premier Dark Funeral. Il y a de plus un véritable travail de composition, et chaque titre, très bien ficelé, nous donne l'impression d'avoir passé la nuit dans un cimetière par soir de pleine lune. Ça faisait longtemps qu'on n'avait pas entendu de vrai black metal suédois de cette classe ... on ressort les bracelets à clous et la trousse de maquillage ?

0 Commentaire

2 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Blodsrit


Autres albums populaires en Black Metal