PORTAIL : SPIRIT OF METAL | SPIRIT OF ROCK           Français
login :
Inscription   Pass perdu ?   
                       
Liste: # A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Liste par genre  
Do you want to change your language ?
    English     Français     Deutsch     中文     Português     Español     русский     Polski
Close
Liste des groupes Death Metal Benediction Subconscious Terror
CD, date de parution : 02 Mai 1990 - Nuclear Blast

NOTE SOM : 12/20
Toutes les notes : 14/20 Vous devez être membre pour déposer une note
Tracklist
1. Intro / Portal to Your Phobias 02:28
2. Subconscious Terror 03:42
3. Artefacted Irreligion 03:20
4. Grizzled Finale 04:02
5. Eternal Eclipse 03:41
6. Experimental Stage 03:41
7. Divine Ultimatium 03:36
8. Eternal Eclipse 04:58
9. Spit Forth the Dead 04:45
10. Confess All Goodness 03:54
Total playing time 36:07

modifier l'album  imprimer cet article
104 membres possèdent cet album Album suivant
ajouter une chronique Album précédent

 buy
 buy
 buy
 buy
 buy
 buy
33 avis 1 14/20
Chronique
14 / 20
    Fabien, Lundi 26 Mars 2007 parlez-en à vos amis  
Formé en 1988 à Birmingham autour des guitaristes Darren Brookes et Peter Rew, Benediction appartient cette génération 100% deathmetal anglaise aux côtés de Cancer, en parallèle de formations plus anciennes comme Napalm Death ou Bolt Thrower issues quant à elles des sphères HC/grind britanniques plus typiques. Bien décidé à franchir un cap supérieur après le succès de l’excellent Purity Dilution de Defecation, Markus du jeune label Nuclearblast signe dès lors le quintet, débouchant sur la sortie de Subconscious Terror en mai 1990.

Subconcious Terror lâche un deathmetal à dominante middle tempo, loin des blast-beats à la Napalm Death, mais manifestement chargé en double grosse caisse, support d'un riffing particulièrement lourd & brutal, à l’image des très bons Portal To Your Phobias ou Spit Forth The Dead. La force de l’album réside également dans le guttural très profond et très gras du jeune Mark Greenway (Barney pour les intimes), qui apporte une violence accrue à l’ensemble des compositions.

Sans catapulter des brûlots incandescents, Subconscious Terror possède néanmoins des titres à l’intensité remarquable, dégageant de surcroît un côté sombre particulièrement réussi. Malheureusement, la production de Pete Gault aux Soundcheck Studios étouffe notoirement les morceaux, ne dotant pas les guitares de la puissance et de l’agressivité exigées.

Malgré son enregistrement et sa pochette en demi teinte, premier album pleinement deathmetal du label Nuclearblast, Subsconcious Terror bénéficie d’un très bon soutien de son label allemand, permettant au groupe de rencontrer un succès notoire et justifié. Profitant bien sûr de la publicité entraînée par la recrue de Mark Greenway au sein de Napalm Death, Benediction délivre en effet un deathmetal sombre et caverneux correspondant parfaitement à son époque, une période dominée par la brutalité inédite des Leprosy, Slowly We Rot ou Consuming Impulse, qui subjuguent en ces temps des hordes entières de nouveaux deathsters.

Fabien.




26 Commentaires
Spirit of Metal Webzine © 2003-2014 ‘Just metal.’ Contact - Liens
Follow us :