Subconscious Terror

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Benediction
Nom de l'album Subconscious Terror
Type Album
Date de parution 02 Mai 1990
Labels Nuclear Blast
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album135

Tracklist

1. Intro / Portal to Your Phobias 02:28
2. Subconscious Terror 03:42
3. Artefacted Irreligion 03:20
4. Grizzled Finale 04:02
5. Eternal Eclipse 03:41
6. Experimental Stage 03:41
7. Suspended Animation 03:36
8. Divine Ultimatum 04:58
9. Spit Forth the Dead 04:45
10. Confess All Goodness 03:54
Total playing time 36:07

Chronique @ Fabien

26 Mars 2007
Formé en 1988 à Birmingham autour des guitaristes Darren Brookes et Peter Rew, Benediction appartient cette génération 100% deathmetal anglaise aux côtés de Cancer, en parallèle de formations plus anciennes comme Napalm Death ou Bolt Thrower issues quant à elles des sphères HC/grind britanniques plus typiques. Bien décidé à franchir un cap supérieur après le succès de l’excellent Purity Dilution de Defecation, Markus du jeune label Nuclearblast signe dès lors le quintet, débouchant sur la sortie de Subconscious Terror en mai 1990.

Subconcious Terror lâche un deathmetal à dominante middle tempo, loin des blast-beats à la Napalm Death, mais manifestement chargé en double grosse caisse, support d'un riffing particulièrement lourd & brutal, à l’image des très bons Portal To Your Phobias ou Spit Forth The Dead. La force de l’album réside également dans le guttural très profond et très gras du jeune Mark Greenway (Barney pour les intimes), qui apporte une violence accrue à l’ensemble des compositions.

Sans catapulter des brûlots incandescents, Subconscious Terror possède néanmoins des titres à l’intensité remarquable, dégageant de surcroît un côté sombre particulièrement réussi. Malheureusement, la production de Pete Gault aux Soundcheck Studios étouffe notoirement les morceaux, ne dotant pas les guitares de la puissance ni de l’agressivité exigées.

Malgré son enregistrement en demi-teinte, premier album pleinement deathmetal du label Nuclearblast, Subsconcious Terror bénéficie d’un très bon soutien de son label allemand, permettant au groupe de rencontrer un succès notoire et justifié. Profitant bien sûr de la publicité entraînée par la recrue de Mark Greenway au sein de Napalm Death, Benediction délivre en effet un deathmetal sombre et caverneux correspondant parfaitement à son époque, une période dominée par la brutalité inédite des Leprosy, Slowly We Rot ou Consuming Impulse, qui subjuguent en ces temps des hordes entières de nouveaux deathsters.

Fabien.

33 Commentaires

9 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...

Eaque - 27 Avril 2016: Ah oui en effet ! ;)

Pour "Subconsious Terror", c'est plus ou moins pardonnable car leur première sortie mais quelle déception que d'écouter "Breeding The Spawn" après le terrible uppercut que fût "Effigy Of The Forgotten" que l'on ne présente plus évidemment !!!
Eaque - 27 Avril 2016: Pour revenir à Benediction, il serait d'ailleurs plus que temps pour eux de nous pondre quelque chose de frais car "Killing Music" commence à dater maintenant (2008) et pour un groupe de death ce n'est pas terrible que d'attendre si longtemps, ce n'est pas Metallica ! Et qu'ils changent de producteur car les deux derniers laissent à désirer de ce côté...:S
Hypnosia - 27 Avril 2016: J'aime beaucoup the Grand leveller (merci Eaque :) mais j'ai un peu de mal avec celui ci que j'ai écouté un peu tard. Je penserais à le réecouter
grogwy - 01 Décembre 2016: A l'écoute de "Subconscious Terror" (1990), difficile de nier l'influence qu'ont eu les premiers enregistrements de Massacre sur Benediction.
En effet, que ce soit dans la structure des morceaux (en faisant abstraction des solos assez particuliers de Rick Rozz, le guitariste de Massacre), ou dans la production sourde et oppressante de Mick Harris (batteur de Napalm Death), accompagné dans sa tache par les membres du groupe (Pete "Sonic" Gault se chargeant uniquement de l'enregistrement du disque), tout nous renvoie aux démos du groupe américain, "Chamber of Ages" (1986) en particulier.
Cependant, à la sortie de "Subconscious Terror" en 1990, Massacre venait à peine de se reformer (suite à l'éviction de certains de ses membres du groupe Death), et à moins de s'intéresser de très près au très underground milieu Death Metal de cette période, peu de personnes avaient fait le rapprochement entre Benediction et Massacre (qui avait splitté trois ans plus tôt) !
Pourtant, si on lit avec attention ce qui est inscrit sur la pochette intérieure de "Subconscious Terror", le groupe a explicitement écrit : "Thanks to the following bands for influence, inspiration and general aural assault, you all rule !" suivi de différents noms de groupes.
Or, le premier nom qui apparaît sur la liste des formations remerciées, n'est autre que celui de... Massacre.
Un hommage (qui a faillit être posthume), du groupe anglais envers son modèle américain.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Benediction


Autres albums populaires en Death Metal