Withered in the Shades of Mind

Liste des groupes Black Death Bemskiant Withered in the Shades of Mind
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Bemskiant
Nom de l'album Withered in the Shades of Mind
Type Demo
Date de parution 31 Octobre 2011
Enregistré à N-Zone Studio
Style MusicalBlack Death
Membres possèdant cet album3

Tracklist

1. Enslaved in Our Fear 07:51
2. Hate Them 08:14
3. Fallen Ice 06:08
4. Growing in Blood 08:31
Total playing time 30:44

Acheter cet album

Bemskiant


Chronique @ valentheris

27 Mai 2012

Fondé à l'origine par Loïc...W... en 2007, Bemskiant restera dans une période de gestation artistique jusqu'aux alentours de 2009, stade qui amènera un certain remaniement du style musical et durant lequel un line-up complet se formera. En effet, si Bemskiant était tout d'abord destiné à officier dans une veine Black Metal, cette première démo intitulée "Withered in the Shades of Mind" les dévoilera sous un aspect bien plus orienté Death Metal agrémenté de diverses touches progressives et mélodiques. Enregistrée au studio N-Zone en 2011, cette première offrande de quatre titres accompagnée d'un concept solide et d'un certain professionnalisme devrait marquer un bon départ pour le groupe bien qu'elle ne soit pas exempt de défauts et ne sera pas du goût de tous.

Débutant l'écoute de manière convaincante avec "Enslaved in Our Fear", Bemskiant dévoile dès les premiers instants ses atouts au travers d'un riffing envoûtant, sachant faire la part des choses entre des parties mélodiques bien trouvées et accessibles et des passages plus vindicatifs ramenant un côté plus sombre et hargneux appréciable et salvateur pour l'aspect homogène et émotionnel de la composition, le duo rythmique basse/batterie appuyant le tout avec brio et bénéficiant d'une place dans le mixage des plus adéquat. En revanche, si le groupe arrive à tirer une partie de sa force en restant sur la juste limite entre les deux aspects décris ci-dessus, il leur arrivera parfois de perturber cette osmose en misant trop sur l'un des deux comme sur "Fallen Ice" dont le côté mélodique très présent et plus envahissant avec ce rythme entêtant a tendance à trop assagir la musique du groupe et l'ambiance qu'elle dégage à ce stade de l'écoute. Cette piste étant placée en pénultième position dans la tracklist le choix ne s'avèrera pas des plus judicieux pour maintenir l'attention et l'enthousiasme des auditeurs à qu'elle n'arrivera pas à toucher.

Néanmoins, même lors des passages plus faibles, le groupe parvient à délivrer du début à la fin des compositions limpides et travaillées, ils savent apporter le break nécessaire au moment opportun et arrivent à minimiser tout sentiment de redondances sans pour autant jouer la carte de la surenchère, comme tant d'autres. Ainsi, une longue piste à la manière du très bon "Hate Them" sera distillée de manière fluide, passant d'un faciès émotionnel à l'autre avec aisance, subtilité et talent, amenant un final savoureux et antinomique au reste de cette pièce musicale, où l'on pourra d'ailleurs découvrir une nouvelle facette du chant de Loïc (qui reste un des seuls éléments Black Metal rescapés, et encore...). Par ailleurs il serait mal vu de fermer les yeux sur la conclusion qu'offre "Growing In Blood", métant également son côté mélodique plus en exergue, mais avec plus de finesse que le morceau le précédent en particulier grâce au rythme majoritairement plus soutenu et au clavier de Nydalimar à qui une plus grande place est faite ici.

Au final, il se trouve que si certain peineront à s'intéresser à Bemskiant à cause notamment d'une identité musicale pas encore assez marquée qui leur permettrait de se différencier concrètement de la masse de plus en plus grouillante de jeune formations et du fait qu'ils jouent dans un style divisant les foules, ils disposent d'un potentiel et d'un savoir faire indéniable en plus d'un concept intéressant et qui de plus est original*. Il ne reste plus qu'à attendre leur album, aujourd'hui en préparation, afin de voir comment ils passeront l'étape fatidique du Full Lenght, quoiqu'il en soit nous sommes en droit de nous attendre à une sortie de qualité au vu de ce qui nous est ici proposé.

5 Commentaires

5 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...

valentheris - 28 Mai 2012: Pour les avoir vu je confirme également, en live c'est plus brutal et jouissif !
bojart - 28 Mai 2012: Du Black Death français, ça eveille toujours ma curiosité.



les formations gaulloises ont une manière particulière de marier Black et Death metal.



Moins occulte qu'Arkhon Infaustus ou Archgoat, ce groupe inclut de nombreux ponts mélodiques de belles factures comme sur le très bon "Growing In Blood", ce qui aére les compos qui ne sont pas sclérosés par des blast-beats incessants ou des riffings à l'allemande.



Ils me font penser aux groupes nordiques de BLack Death avec ces incursions atmosphériques lors des ponts. De plus, les vocaux sont à la hauteur des riffs inscisifs et du set de batterie très vigoureux.



Bref, Bemskiant, pour moi, à un style bien à eux qui sera interessant à écouter sur le full-lenght...
flyingvv - 11 Août 2012: Bonne chronique !
J' ai acheté leur démo à un de leur concert et malgrès l' identité musicale encore floue, la galette est excellente ! D' ailleurs, petite remarque, le vocaliste Loïc ...W... possède une voix bien plus puissante et magistrale en live ! J' ai pu remarqué qu il faisait quelque fois des sortes de double voix black, double voix black et death à la fois, comme une sorte de chant diphonique mais version metal et ce sans pédales d' effet ou autres artifices comme si il était possédé par un démon, c' est énorme ! Sauriez vous quel est cette technique de chant si il y a des connaisseurs parmi vous ?
flyingvv - 25 Janvier 2015: J'ai pu assister à l'un de leur concert en 2013 et je confirme comme quoi Bemskiant envoie sur scène ! Je confirme également que le vocaliste use bien de la technique du chant diphonique en live et c'est époustouflant !!!
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Bemskiant


Autres albums populaires en Black Death