The Human Equation

Paroles
Type Album
Date de parution 24 Mai 2004
Style MusicalMetal Progressif
Membres possèdant cet album239

Tracklist

DISC 1
1. Day One: Vigil 01:33
2. Day Two: Isolation 08:43
3. Day Three: Pain 04:58
4. Day Four: Mystery 05:38
5. Day Five: Voices 07:10
6. Day Six: Childhood 05:05
7. Day Seven: Hope 02:47
8. Day Eight: School 04:23
9. Day Nine: Playground 02:15
10. Day Ten: Memories 03:58
11. Day Eleven: Love 04:18
DISC 2
1-11. Intro (CD 1) 00:54
12. Day Twelve: Trauma 09:00
13. Day Thirteen: Sign 04:48
14. Day Fourteen: Pride 04:43
15. Day Fifteen: Betrayal 05:24
16. Day Sixteen: Loser 04:46
17. Day Seventeen: Accident ? 05:42
18. Day Eighteen: Realization 04:31
19. Day Nineteen: Disclosure 04:42
20. Day Twenty: Confrontation 07:04
DVD BOX EDITION
. Inside (Behind the Scenes: The Human Equation) 45:27
. Concept 03:05
. Ayreon (the Story) 04:26
. Drums (performed by Ed Warby) 03:32
. Day 11: Love (Video-clip) 03:49
. Teaser - Trailer 01:28
Total playing time 2:47:45

Commentaire @ Midiane

27 Juin 2007
Tout d'abord je souligne que cet album n'est pas forcément accessible dés la première écoute. Il m'en a moi-même fallu plusieurs pour saisir le concept et pour véritablement l'apprécier à sa juste valeur.

*** Quelques mots sur Ayreon ***

Petite remise à niveau pour ceux qui ne connaissent pas. Arjen Anthony Lucassen est un brillant compositeur multi instrumentaliste hollandais dont les projets sont toujours très futuristes et un peu fous (ses cinq oeuvres précédentes se regroupent sous le même thème de la Science-Fiction).
L'originalité d'Ayreon ? Arjen lucassen est le seul membre permanent !
Arjen a la particuliarité de s'entourer de pléthore de chanteurs charismatiques venant de groupes plus ou moins connus. Dans ses projets, Arjen Lucassen mélange aisément différents styles : le rock, le heavy, le progressif, il y a même des passages très électro ou même folk (avec des instruments comme le violon, les flûtes etc. ) !
Mais maintenant que les présentations sont faites, concentrons-nous sur The Human Equation (on est quand même là pour ça !).
Pour cet album, il s'écarte un peu de son thème de prédilection pour traiter d'un sujet plus profond : l'exploration du moi intérieur. Je trouve cet album particulièrement original (certains l'appellent "opéra rock" (cela dit je n'aime pas vraiment ce nom )...

*** Concept histoire ***

Cet opus est composé de 20 titres qui représentent les 20 jours de la vie d'un homme plongé dans le coma suite à un étrange accident de voiture sur une route déserte. L'homme doit régler inconsciemment ses problèmes pour sortir du coma. La facette introspective a une grande place dans cet album. Il est entouré de sa femme et de son meilleur ami qui essayent de rentrer en contact avec lui en restant en permanence à son chevet. L'homme ne peut leur répondre malheureusement, car il replonge sans cesse dans ses expériences passées (son enfance, son adolescence, etc...) et il est confronté à ses différentes émotions qui essayent tour à tour de l'inciter à se battre pour sortir de ce coma ou à l'inverse pour le faire plonger plus bas. Ses émotions se personnifient et deviennent les personnages allégoriques de cette épopée. L'album regroupe donc 20 chapitres très narratifs avec une liste de chanteurs prestigieux impressionnante :

*** Staring ***

- James labrie ( Dream Theater ) dans le rôle de l'homme dans le coma
- Arjen Lucassen lui-même qui joue le rôle du meilleur ami de l'homme
- Marcella Bovio (Elfonia) est sa femme
- Mike Baker (Shadow Gallery) est le père Iren Jamsen (Star one) et personnifie la passion
- Devon Graves (Deadsoul Tribes) incarne l'agonie
- Magnus Ekwall (The Quill) incarne la fierté avec puissance
- Heather -Findley (Mostly Autumn) incarne l'amour
- Devin Townsend (Strapping Young lad) incarne la rage avec une fureur impressionnante (c'est lui qui m'a vraiment le plus scotchée !)
- Eric Clayton (Saviour Machine) incarne la raison et enfin
- Mikael Akerfeldt (Opeth) incarne la peur

Track listing :

Je ne ferai pas l’énumération descriptive des 20 titres, ils sont tous trop différents. Bien entendu, j'ai mes préférences pour certains morceaux comme "Memories" pour son côté léger et enjoué ou encore "Pride" car c'est le titre le plus Heavy. Chaque titre a sa particularité , "Loser" est mon titre fétiche, très folk ou encore "Mystery" où l'osmose entre tous les chanteurs est parfaite. Il est intéressant d'écouter les chanteurs se répondre tour à tour puisqu'ils sont parfois jusqu'à dix au sein d'une même chanson.

*** Plus ***

Je tenais aussi à dire deux mots sur la pochette (c'est un aspect auquel j'attache de l'importance comme pour les livres) puisqu'elle m'incite à porter de l'attention à des CD pour lesquels je n'avais pas forcement d'attirance. Ici elle mérite bien quelques remarques car c'est un travail très soigné qui a été fait. C'est un artiste belge (Jef Bertels) qui s'en est chargé avec succès ; il a réussi en une seule image à condenser le concept unique de l'album et l'atmosphère de ce véritable retour sur soi. Ce peintre visionnaire dit lui-même que « l'âme d'un tableau ne se situe pas derrière lui, mais quelque part entre l'image et la personne qui la regarde ».

*** Ma Conclusion ***

La musique est indéfinissable puisque alternant plusieurs genres musicaux (d'où une certaine richesse et la possibilité de séduire un large public. Les gens persévérants en tout cas) Cet album est très bien construit et complet, il représente une œuvre somme toute cohérente. Ayreon est une véritable expérience musicale à vivre absolument. Je le recommande vraiment. The Human Equation est à découvrir de toute urgence donc pour les gens friands de metal narratif (pour ne pas dire opéra rock) ou tout simplement pour les gens ouverts voulant élargir leurs horizons.

5 Commentaires

13 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...

steelhardos - 20 Janvier 2008: Oui un album encore une fois très abouti avec une alternance de noirceur et de sublimes lumières.Pas vraiment facile néanmoins de rentrer dedans comme tu l'as si bien dit.
Fonghuet - 09 Juillet 2008: Excellente chronique, j'ai bien hâte d'écouter!! Tu m'as mis l'eau à la bouche!
Adarkar - 07 Octobre 2009: un très très bon album.
On peut regretter un passage un poil trop mou à mon gout sur la fin du 1er CD mais ca reste enorme
Ziidjan - 28 Décembre 2009: Le meilleur album que Arjen nous ait livré je trouve il est magnifique!
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Ayreon


Autres albums populaires en Metal Progressif