PORTAIL : SPIRIT OF METAL | SPIRIT OF ROCK           Français
login :
Inscription   Pass perdu ?   

                       
Liste: # A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Liste par genre  
Do you want to change your language ?
    English     Français     Deutsch     中文     Português     Español     русский     Polski
Close
Liste des groupes Death Metal Autopsy (USA) Shitfun
Album, date de parution : 12 Septembre 1995 - Peaceville Records
Style: Death Metal

NOTE SOM : 11/20
Toutes les notes : 12/20 Vous devez être membre pour déposer une note
Tracklist
1. Deathmask 02:49
2. Humiliate Your Corpse 03:28
3. Fuckdog 00:42
4. Praise the Children 03:41
5. The Birthing 02:12
6. Shit Eater 02:33
7. Formaldehigh 00:52
8. I Sodomize Your Corpse 03:40
9. Geek 04:07
10. Brain Damage 01:17
11. Blood Orgy 03:24
12. No More Hate 02:02
13. Grave Violators 04:47
14. Maim Rape Kill Rape 05:04
15. I Shit on Your Grave 00:42
16. An End to the Misery 01:13
17. The 24 Public Mutilations 03:10
18. Bathe in Fire 01:42
19. Bowel Ripper 01:11
20. Burnt to a Fuck 03:46
21. Excremental Ecstasy 03:16
Total playing time 55:38

modifier l'album  imprimer cet article
64 membres possèdent cet album Album suivant
ajouter une chronique/commentaire Album précédent
22 avis 2 12/20
Chronique
11 / 20
    Fabien, Lundi 26 Mars 2007 parlez-en à vos amis  
Octobre 1995. Trois ans exactement après la sortie d’Acts of the Unspeakable, Chris Reifert et ses acolytes reviennent avec un quatrième posthume enregistré une année auparavant, constituant donc la dernière déjection lâchée sous le nom d’Autopsy. A la place vacante durant les sessions d’enregistrement, la basse est d’ailleurs tenue à tour de rôle par Cutler, Reifert & Coralles, ainsi que par Clint Bower, transfuge d’Hexx, la formation furieuse thrashdeath californienne.

Entre son titre, sa pochette et ses paroles second degré, pour citer les scatophiles Shit Eater ou Excremental Ecstasy, Shitfun décroche sans conteste la palme de l’album metal le plus crade, leurs membres affichant une telle désinvolture, qu’ils n’invitent plus à prendre tellement leur musique au sérieux.

D’une durée record de 50 minutes, trop longue en considérant quelques morceaux comme No More Hate ou Excremental Ecstasy relativement dispensables, Shitfun lâche vingt titres partagés entre le deathmetal emblématique du groupe (Deathmask) et un metal à la sauce bien plus punky (Burnt to A Fuck), qui préfigure le style plus particulièrement emprunté par Reifert, Coralles et Bower au sein d’Abscess.

L’ensemble reste globalement articulé sur des structures toujours plus dépouillées, plus encore que sur l’album prédécesseur Acts of the Unspeakable. Ainsi, bien que quelques titres soient assez marquants (I Sodomize your Corpse), Shitfun ressasse inévitablement des passages de même teneur, plus un résultat franchement trop linéaire. Par ailleurs, si les riffs de Danny Coralles et d'Eric Cutler restent percutants, ils sont atténués par une production décidément trop cradingue pour leur apporter tout le relief et l’épaisseur nécessaires.

Délaissant pratiquement une fois pour toutes les atmosphères glauques et prenantes dégagées sur les cultes Severed Survival et Mental Funeral, Shitfun est un album basique, ne contenant à ce titre rien de franchement exceptionnel. On sent dans ce dernier cru cette désinvolture qui prend le dessus et cette osmose quasiment disparue, cette volonté d’Autopsy d'en finir et tourner définitivement la page. Dans de nombreux morceaux bien punky, on hume d’ailleurs ces forts relents d’Abscess, le nouveau groupe de Reifert & Coralles, qui a déjà partiellement pris l'ascendant.

Fabien.




7 Commentaires
Commentaire
    wodulf, Mardi 04 Décembre 2012 parlez-en à vos amis  
Le premier album d'Abscess ?

Ce qu'il faut avant tout savoir, c'est que Shitfun est un album posthume d'Autopsy. En fait, dès 1994, date de la formation d'Abscess, Autopsy était déjà plus ou moins splitté. De ce fait, beaucoup de monde considèrent cet album comme du pré-Abscess. D'ailleurs, Reifert, a fait appel à son bassiste d'Abscess, Clint Bower, sur deux morceaux de Shitfun; Barohn s'étant déjà barré et que cela ne servait plus à rien de chercher un nouveau bassiste. En fait, c'est un peu tout le monde qui s'occupe de la basse sur ce disque.
Du pré-Abscess Shitfun ? Je dirais oui et non; en fait cela dépend des morceaux. Un titre comme "Burn To A Fuck", avec son esprit bien punky, là oui, c'est du Abscess à fond! Par contre, je trouve qu'un titre comme "Praise The Children" retrouve complètement l'esprit de Mental Funeral. C'est pour cela que je préfère parler d'album passerelle entre les deux groupes que d'employer les mots post-Autopsy ou pré-Abscess.
Quoi qu'il en soit, cet album a été beaucoup critiqué - et l'est toujours d'ailleurs -, alors que moi, je le trouve vraiment excellent, bourré d'énergie. La seule critique que j'aurais à formuler, c'est sa longueur un peu excessive (50 minutes !) avec deux ou trois morceaux qui ne servent pas à grand-chose ("No More Hate", "Excremential Ecstasy").




2 Commentaires
Spirit of Metal Webzine © 2003-2017 ‘Metal your head !’ Contact - Liens
Follow us :