PORTAIL : SPIRIT OF METAL | SPIRIT OF ROCK           Français
login :
Inscription   Pass perdu ?   

                       
Liste: # A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Liste par genre  
Do you want to change your language ?
    English     Français     Deutsch     中文     Português     Español     русский     Polski
Close
Liste des groupes Death Metal Autopsy (USA) Macabre Eternal
Album, date de parution : 31 Mai 2011 - Peaceville Records
Produit par : Munoz Adam, Enregistré à : Fantasy Studios
Style: Death Metal

NOTE SOM : 16/20
Toutes les notes : 17/20 Vous devez être membre pour déposer une note
Tracklist
1. Hand of Darkness 05:19
2. Dirty Gore Whore 05:45
3. Always About to Die 05:15
4. Macabre Eternal 04:39
5. Deliver Me from Sanity 04:24
6. Seeds of the Doomed 05:26
7. Bridge of Bones 04:46
8. Born Undead 04:00
9. Sewn into One 06:31
10. Bludgeoned and Brained 04:09
11. Sadistic Gratification 11:33
12. Spill My Blood 03:40
Total playing time 1:05:27

modifier l'album  imprimer cet article
169 membres possèdent cet album Album suivant
ajouter une chronique/commentaire Album précédent
69 avis 2 17/20
Chronique
16 / 20
    Fabien, Dimanche 05 Juin 2011 parlez-en à vos amis  
Macabre pour l'éternité.

Groupe culte du deathmetal nord américain, Autopsy revoit enfin le jour après une longue séparation, concrétisant sa réunion avec le bon mini-album The Tomb Within en septembre 2010. Des idées plein la tête, nos vieux briscards Chris Reifert, Danny Corralles et Eric Cutler désormais soutenus par le bassiste Joe Trevisano ne tardent ainsi pas à mettre sur pied douze nouveaux titres, chaque membre ayant pris part à l’écriture. Le quatuor se dirige dès le mois de février en studio pour la capture de Macabre Eternal, son cinquième full-lenght magnifiquement mis en image par Wes Benscoter, auteur des illustrations inoubliables des albums Diabolical Summoning et Obsculum Obscenum de Sinister et Hypocrisy, nous renvoyant directement en 1993.

Autopsy n’a effectivement pas vraiment changé depuis tant d’années, s’attachant globalement à retrouver l’ambiance glauque qui régnait sur Mental Funeral, album mètre-étalon d’un deathmetal gras et suintant. Macabre Eternal s’ouvre d’ailleurs sur le titre Hand of Darkness dans la parfaite tradition du groupe, une composition nerveuse de Reifert dominée par des rythmes tapageurs, des guitares grasses, un break vicieux, et ce chant guttural du bonhomme toujours aussi décharné. Les nombreux morceaux sentent ainsi l’Autopsy pur jus idéalement calé en death et doom, à l’image du titre éponyme et du bon Sewn Into One respectivement signés par Corralles et Trevisano, farcis de riffs gras et de soli torturés, qui maintiennent une ambiance macabre saisissante.

Si l’on peut parfois reprocher inconsciemment quelques longueurs, pour un Macabre Eternal d’une durée totale de 65 minutes, c’est paradoxalement le long Sadistic Gratification de Cutler qui nous tient le plus méchamment en halène durant ses onze minutes, dégageant une atmosphère inquiétante à l’intensité grandissante au fil de son avancée, sur fond de cris désepérés d'une victime condamnée. Bridge of Bones est aussi une sacrée surprise de Reifert, débutant à la manière du culte morceau Dead pour lâcher en son centre un plan acoustique surprenant mais tellement bien intégré. Et que dire du terrifiant Dirty Gore Whore composé et hurlé par Cutler, un morceau aux riffs assassins nous plaçant au coeur d’un climat de démence, dans la peau d’un psychopathe idéalement interprété par Cutler, moment où Autopsy donne le meilleur de lui-même et retrouve tout son génie.

Si le bon mini-album The Tomb Within nous présentait le retour d’un Autopsy en grande forme mais encore relativement sage, le quatuor nous revient en ce mois de mai 2011 avec un Macabre Eternal aux atmosphères plus variées et plus épaisses, sans aucun titre à jeter, à deux doigts de ses meilleures années. Le gang californien manque peut-être juste d'un brin de concision sur ce nouveau cru, mais distille en revanche un deathmetal d’une authenticité, d’une singularité et d’une crasse sans équivalent, et aussi bien plus subtil qu’il n’y parait.

Fabien.




21 Commentaires
Spirit of Metal Webzine © 2003-2017 ‘metal beat.’ Contact - Liens
Follow us :