Concealed

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Augury (CAN)
Nom de l'album Concealed
Type Album
Date de parution 14 Septembre 2004
Style MusicalDeath Progressif
Membres possèdant cet album90

Tracklist

1. Beatus
2. ...Ever Know Peace Again
3. Cosmic Migration
4. Nocebo
5. Alien Shores
6. In Russian Dolls Universes
7. Becoming God
8. The Lair of Purity
9. From Eden Estranged...
10. ...As Sea Devours Land

Commentaire @ Julien

20 Mars 2006
Augury ou une sorte de Allstars team du Death canadien. En effet pour ne citer que deux groupes, je dirais Neuraxis et Quo Vadis. Avec une base aussi solide que celle là on ne peut espérer que du bon. Sera-t-on déçus…. ?

Alors, si j’avais dû me faire une idée en 20 secondes, je me serais cru sur la planète Mars. Le disque commence avec une intro au clavier des plus surprenantes. Ca doit être le côté atmosphérique qui ressort mais là, c’est spécial. Je n’avais jamais entendu ce genre de choses auparavant mais ce n’est pas pour me déplaire, bien au contraire.
Passé l’effet de surprise les gros riffs bien death arrivent et là, changement de registre. Là où l’intro nous avait induit en erreur, c’était pour mieux nous taper derrière la tête ensuite. Et c’est très réussi. Le son est bien puissant comme il se doit dans ce genre musical, il faut dire que l’ex bassiste de Quo Vadis ne rigole pas et nous fait un son « gros comme ça ».
Les compos sont très bien pensées et elles ne souffrent jamais du sentiment de déjà entendu, ce qui est plus qu’appréciable. Chaque musicien s’en donne à cœur joie comme s’il avait quelque chose à prouver. Au moins là, c’est chose faite.
En terme de chant on se retrouve avec un mélange astucieux de chant death et de chant lyrique féminin. Je précise astucieux car il n’y a pas de stéréotype dans la musique d’Augury. C’est soit un chant à l’unisson très bien mixé avec un rendu très agréable, le chant féminin contrebalançant parfaitement la rugosité du chant death, soit un chant alterné qui ne souffre d’aucune faute de goût.

Le Canada, nouvel eldorado du death metal ? Pourquoi pas, en tous cas ce disque tend à le prouver par ses nombreuses et indéniables qualités. Un petit bijou dans le genre qui mérite toute votre attention.

9 Commentaires

6 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...

Fonghuet - 30 Octobre 2008: Côté lyrics, ça donne quoi?
Parce qu'on dirait que c'est assez différent des groupes Death classiques.
Dans le genre Bal-Sagoth mais moins épique et moins marrant?
patriote_des_plaines - 31 Mai 2010: En passant, Augury, tout comme Neuraxis et Quo Vadis sont Québécois. et dans le death metal, on a aussi les Cryptopsy, Gorguts et Kataklysm pour ne nommer que ceux-là. Alors oui, le Québec est une bonne terre pour le death metal...tout comme pour le black metal avec les Frozen shadows, Forteresse, Gris, Monarque, Akitsa...et aussi pour le thrash avec Riotor qui ont une excellente réputation à l'étranger, et des plus vieux groupes comme Groovy Aardvark ou Voivod.
Rammstein_fan - 04 Mars 2011: Je crois que l'intro de beatus est joué au killswitch (éteidre et allumer les pick-up de la guitare) pour donner un effet spacial
Molick - 22 Novembre 2011: En tout cas un album assez unique dans le genre. Et peu importe comment elle est faite, cette intro de Geatus déchire tout ^^
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Augury (CAN)


Autres albums populaires en Death Progressif