Atlantis

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Band Name Atrocity (GER)
Album Name Atlantis
Type Album
Date de parution 26 Avril 2004
Style MusicalDeath Gothique
Membres possèdant cet album79

Tracklist

1. Reich of Phenomena 04:53
2. Superior Race 03:11
3. Gods of Nation 03:26
4. Ichor 04:58
5. Enigma 04:13
6. Morbid Mind 03:50
7. Omen 02:46
8. Cold Black Days 03:52
9. Atlantean Empire 04:06
10. Clash of the Titans 06:09
11. Apocalypse 04:18
12. Lost Eden 01:00
13. The Sunken Paradise 04:03
14. Aeon 04:05
15. Ein Volk 00:50
Total playing time 53:00

Commentaire @ Stench

26 Juin 2004
Avec Atrocity, il est très difficile de savoir à quoi s’attendre à chaque nouvelle sortie d’album. D’abord purement death metal (« Hallucination » et « Longing for death » en 90 et 92), le groupe s’est tourné vers le thrash sur « Blut », avant de virer de plus en plus clairement vers le metal gothique (« Werk 80 » et « Gemini » ). Depuis plus de trois ans, c’est le silence radio. Alors qu’en est-il de ce septième album ? La première impression est que le groupe a bien à nouveau durci le ton ; le premier titre est rapide, (parfois même très rapide) et renoue avec une musique bien violente. D’un autre coté, certains titres (comme le superbe « Cold Black Days » ou l’excellent « Enigma ») sonnent comme du Tiamat, très gothique, pas si loin même de Tears for fears, vraiment sublimes et envoûtants. En fait cet album offre une grande variété de thèmes, du pur gothique (avec chœurs, claviers, chant féminin et tout le reste) au metal moderne bien puissant. Alex Krull, fort d’une expérience qui s’étale sur plusieurs années, sait moduler sa voix de nombreuses façons, et ces différentes approches (du death au chant clair en passant par des lignes très puissantes) conforte la position polysémique de ce disque. Atlantis peut donc être qualifier de metal gothique extrêmement couillu, mais dont la diversité fait de son écoute un moment très agréable. Avec moi, le groupe a gagné un nouveau fan ! Un de mes disques préférés de ces derniers mois !

0 Commentaire

1 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Kivan

05 Septembre 2004
Monumental !!
Vraiment, c’est là une pièce maîtresse que pose Atrocity dans sa carrière, et après leur revirement death/goth quelle réussite que cet Atlantis !!!
Vous l’aurez donc compris, cet album concept est construit autour du mythe d’Atlantis, idée à la fois originale et intéressante.
Mais pour en revenir au contenu musical de ce cd, bref à ce qu’il a dans les tripes, j’ai vraiment rarement entendu une telle concentration de hits, et d’une telle variété sur un même album, mis à part peut-être sur Lemuria/Sirius B de Therion, mais ce n’est pas vraiment le même style.
Quoique les deux groupes ont en commun une orchestration magnifique, où, sur cet album, on reconnaît la main de maître de Alex Krull, le leader du groupe, qui c’est lui-même occupé de l’enregistrement et du mixage du cd.
Les compos sont incroyablement riches, techniques, certaines très symphoniques avec des parties orchestrales impressionnantes comme « Reich of phenomena » qui ouvre l’album, d’autres plus rapides, très death, très violentes comme « Superior race » ou encore extrêmement entraînantes avec des refrains très preneurs comme « Gods of nation », ou enfin, LE HIT de l’album : « Enigma », qui, doté de chœur féminin d’une beauté à faire pleurer, développe un côté très mélodique/gothic de l’album, tout en sachant garder des passages très violents.
Donc un parfait mariage entre la belle et la bête, doté d’une orchestration puissante et magnifique, cet album a tout du chef d’œuvre.

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ trashercorpse

01 Septembre 2005
Enfin, L'album contient des titres phare avec video clip à l'appui tel Cold Black Days ou Enigma qui sonne presque Pop. Au niveau du son, l'apport de claviers important donne cet aspect grandiose d'Atlantis, la cité engloutie, en utilisant pas mal les cuivres en intro suivi de rythmiques bien Trashy et forcément entrainantes. La voix d'Alex est irréprochable et ocille entre Death, Black et Gothic avec une voix claire presque comparable à Paradise Lost sur certains morceaux.

Cela donne donc un album varié avec des morceaux instrumentaux, plus calmes ou certains carrément Trash Death. Cet album passe donc comme une lettre à la Poste avec ce petit bémol par raport aux refrains parfois redondant et pas trop justifié. Les textes sont bien écrits quand on arrive à les décrypter avec dico Atlantien à l'appui car les caractères sont illisibles . Il faut s'armer de patience mais heureusement le chant est totalement audible donc les gars qui s'y connaissent un minimum en Anglais pourront s'en passer .

Malgrès tout cela, je vous conseille de ne pas passer à coté de cet Atlantis, car il donne un coup de frais à une scène death où tous les groupes tendent à se ressembler ce qui ne pas du tout le cas pour eux qui ont su trouver à chaque période le petit ingrédient qui détonne. Ils ont osé explorer d'autres possibilités et rien que pour cela, ça mérite un peu d'attention. Soyons ouvert, il est GRANDIOSE.

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Atrocity (GER)


Autres albums populaires en Death Gothique