Burning Japan

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Arch Enemy
Nom de l'album Burning Japan
Type Live
Date de parution 05 Décembre 2000
Produit par Nordström Fredrik
Style MusicalDeath Mélodique
Membres possèdant cet album98

Tracklist

1. The Immortal 03:48
2. Dark Insanity 03:44
3. Dead Inside 04:16
4. Diva Satanica 04:12
5. Pilgrim 04:40
6. Silverwing 04:14
7. Best of Man 03:33
8. Bass Intro / Tears of the Dead 06:11
9. Bridge of Destiny 05:27
10. Transmigration Macabre 04:14
11. Angelclaw 04:28
Total playing time 48:45

Commentaire @ Julien

16 Décembre 2005
Ce disque s’inscrit un peu comme le testament de Johan Liiva aux fans de la première heure d’Arch Enemy. Eh oui Arch Enemy n’est pas né avec Angela Gossow et existait depuis plus 5 ans déjà avant avec un super chanteur (Angela est très bien aussi attention je n’ai rien dit sur la belle allemande) mais revenons à nos moutons.

Donc c’est ce live qui clôture l’aventure de Johan (qui depuis a rebondi avec Hearse par exemple) avec Arch Enemy. Mais de quelle façon. Ce live est magnifique et j’avoue que lorsque qu’il est tombé entre mes mains je n’ai pas réussi à m’en défaire, je l’ai écouté en boucle. Oui vous ne trouverez pas ce CD à la Fnac du coin car il est uniquement disponible au Japon et depuis le temps il me semble même être épuisé. Pourquoi cette hérésie je ne sais pas mais c’est bien dommage.
Revenons à la musique car c’est bien ça qui nous intéresse. D’un point de vue sonore il est équivalent au Tokyo Warhearts de Children Of Bodom (il semblerait que ce soit la même salle) à savoir un son propre, assez puissant et avec un public présent (surtout lors des breaks). D’un point de vue set-list, rien à redire elle puise dans les trois albums disponibles à l’époque et c’est du bonheur. Les frères Amott sont très en forme et les solos de guitares sont énormes. Certains titres qui avaient même du mal à passer en studio sont survitaminés en live ce qui donne un ensemble des plus agréable. Car « The immortal » ou encore « Diva Satanica » sont des titre qui font toujours partie de la set-list actuelle et on comprend mieux pourquoi en écoutant ce live. Johan vit vraiment son live et donne une dimension différente aux titres (j’ai dit différent pas mieux) et du coup c’est l’ambiance générale dégagée par le groupe qui change.

En un mot ce live parfait permet de boucler la boucle et est une merveilleuse pièce de collection.

A posséder absolument quand on est fan du groupe !!!!

0 Commentaire

1 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Arch Enemy


Autres albums populaires en Death Mélodique