PORTAIL : SPIRIT OF METAL | SPIRIT OF ROCK           Français
login :
Inscription   Pass perdu ?   
                       
Liste: # A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Liste par genre  
Do you want to change your language ?
    English     Français     Deutsch     中文     Português     Español     русский     Polski
Close
Liste des groupes Heavy Metal Anvil This Is Thirteen
CD, date de parution : 2007 - Self-Produced
Style: Heavy Metal

NOTE : 17/20
Vous devez être membre pour déposer une note
Tracklist
1. This Is Thirteen 06:40
2. Bombs Away 03:28
3. Burning Bridges 05:52
4. Ready to Fight 04:14
5. Flying Blind 03:11
6. Room #9 03:50
7. Axe to Grind 04:33
8. Feed the Greed 03:52
9. Big Business 03:26
10. Should'a Would'a Could'a 03:06
11. Worry 03:15
12. Game Over 02:58
13. American Refugee 02:36
Total playing time 51:01

modifier l'album  imprimer cet article
61 membres possèdent cet album Album suivant
ajouter une chronique Album précédent

 buy
 buy
 buy
 buy
 buy
 buy
21 avis 1 17/20
Chronique
17 / 20
    Chacal, Mercredi 14 Avril 2010 parlez-en à vos amis  
« 13 ». Pour certains, ce chiffre représente la chance, pour d'autres il est synonyme de malheur ! Les membres d'Anvil semblent plutôt adhérer à la première solution car ils pensent et affirment haut et fort à qui veut bien les entendre que cet album regorge de bonnes chansons et qu'il y a de grandes chances pour qu'il les aide à retrouver leur notoriété perdue. Autre signe du destin : Chris Tsangarides, producteur du groupe durant sa grande époque (« Metal on Metal », « Hard & heavy » & « Forged in Fire ») fait son « come back » au sein de la team. Il semblerait que tout soit réuni de nouveau pour que « This Is Thirteen » soit enfin l'album de la résurrection !

Même si Lips a rangé sa tenue en latex rouge et le godemiché avec lequel il effectuait ses solos dans les années 80, il y a quand même des règles à respecter pour qu'un album d'Anvil soit véritablement un album d'Anvil ! La première est l'artwork : Iron Maiden a Eddie, Anvil, son enclume ! La seconde est le titre d'ouverture : il se doit d'être lourd et lent.
Ne tremblez plus, « This Is Thirteen » respecte pleinement la tradition et peut prétendre sans crainte être LE véritable treizième album du combo !!

Ce choix important semble avoir eu pas mal d’impact sur la musique de nos amis : cet album s'affiche plus roots, avec des rythmiques plus simplistes, tout aussi rentre-dedans mais d'une manière plus « punk/rock », façon American Dog ou Motörhead mais toujours avec cette sonorité heavy old school.
Quoi qu'il en soit, Anvil a pour devoir de balancer des watts et ça, ils savent toujours le faire ! Même si leurs morceaux sont basiques et constitués de façon très classique, il n'en reste pas moins que l'album demeure varié : il contient des titres lourds obéissant au rythme du marteau qui frappe l'enclume(« This Is Thirteen », « Thumb Hang »), des plus catchy pour ne pas oublier que le heavy reste la base (« Axe to grind », «Ready to fight », « America refugee » ...) et, ce qui me semble un peu plus nouveau, des plus roots , plus rock'n roll qui rappellent par certains côtés Motörhead (« Feed the greed », « Flying blind », « Game over »).
Néanmoins, la patte d'Anvil est toujours plus que décelable. Pour commencer, la voix de Lips si particulière n'a pas franchement changée : un peu plus grave qu'à l'époque mais surtout plus maitrisée : il ne part plus (ou très rarement) dans des parties poussives au résultat souvent aléatoire. Son chant reste basique, haché et acéré : pas de mélodie remarquable, mais un style qui colle parfaitement à l'ambiance et apporte son degré d'agressivité au résultat. Son jeu de guitare, lui aussi reconnaissable entre mille, semble être resté le même depuis toutes ces années (surtout dans les parties rapides) tout comme le son en solo qui n'a pas évolué d'un iota : le Lips ' touch qu'il a toujours eu est encore d'actualité !
Autre personne complétement indispensable : Robb'o ! Il apporte lui aussi un trait très personnel au combo. Reconnu à l'époque comme un des plus grands batteurs du heavy, sa technique n'a rien perdu et il place toujours autant de changements et de rouleaux qu'à l'époque, preuve que le temps n'a eu encore aucun effet sur l'homme, il suffit d'écouter « Ready to fight » ou « Axe to grind » pour s'en persuader !!
Le troisième homme, Glenn Five, maintenant présent au sein d'Anvil depuis une bonne dizaine d'années, a bien acqui la philosophie du combo : sa basse, inébranlable marque le tempo façon « coups de poing dans la gueule », c'est puissant, efficace et irréprochable !

Un grand merci à Chris Tsangarides qui est revenu aux commandes, comme à la grande époque. Le résultat est vraiment à la hauteur de notre attente : cela faisait belle lurette qu'Anvil n'avait pas eu un son de cette qualité. Espérons que cette coopération va durer dans le temps !

Je ne sais pas encore si « This Is Thirteen » arrivera à détrôner « Forged in Fire » qui reste encore à ce jour un de mes albums préférés tout groupe confondu mais une chose est sure, c'est que cet album tourne en boucle depuis que je l'ai acheté et je ne suis pas prêt de le ranger ! Lips et Robb'o sont dans le juste : cet album regorge d'excellents titres et mérite une écoute attentive. Depuis la sortie de leur film « The Story of Anvil », le groupe a réussi à attirer l'attention. Avec « This Is Thirteen », il possède maintenant l'arme pour mettre le feu sur scène et peut-être enfin renouer avec le succès !
Comme dirait l'autre : « y'a plus qu'à » !
Verdict au HellFest, où j'arborerais fièrement un t-shirt à leur effigie !




4 Commentaires
Spirit of Metal Webzine © 2003-2014 ‘Metal your head !’ Contact - Liens
Follow us :