Hubris I & II

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Andreas Kisser
Nom de l'album Hubris I & II
Type Album
Date de parution 2009
Style MusicalHeavy Rock
Membres possèdant cet album18

Tracklist

DISC 1
1. Protest !
2. Euphoria/Desperation
3. Eu Humano
4. The Forum
5. Virgulândia
6. God's Laugh
7. R.H.E.T.
8. Em Busca do Ouro
9. Lava Sky
10. A Million Judas Iscariotes
DISC 2
1. Sad Soil
2. Worlds Apart
3. Breast Feeding
4. Page
5. Domenicana
6. Vivaldi
7. 0120
8. Armonia
9. Hubris
10. Mythos
11. O Mais Querido

Chronique @ GLADIATOR

21 Novembre 2010
En 1984 voit le jour au Brésil un des plus grands représentants du Thrash-Metal , j'ai bien sur nommé Sepultura . En 1987 , Jairo T ( Jairo Guedes ) est remplacé par le jeune Andréas Kisser et Sepultura se voit alors propulsé vers les sommets du Thrash mondial . Malgré le départ du leader Max Cavalera à la fin de l'année 1996 , Andréas Kisser reste à la barre du groupe et l'est toujours aujourd'hui .

Guitariste soliste efficace et inspiré , Andreas Kisser décide de sortir en 2009 un double-album solo afin de graver sur disques la diversité de ses influences et de ses gouts .
Le CD n°1 est plus particulièrement dédié à ses compositions "électriques" , alors que le deuxième CD est presque entièrement réservé à ses travaux "acoustiques" . Andréas a désiré également nous rappeler ses racines Sud-Américaines avec quelques titres chantés dans sa langue maternelle .
De nombreux guitaristes ont tenté l'aventure "solo" avec plus ou moins de succès , et les bons albums instrumentaux ne sont pas légion car l'exercice se révèle souvent difficile et périlleux . Certains comme Jeff Loomis (par exemple) ont réalisé une escapade solitaire musicalement assez proche de leur groupe d'origine , mais suffisamment personnel pour conserver et attirer l'attention des maniaques de la six-cordes .
D'autres ont malheureusement négligé que l'exercice de la composition exige non seulement des idées , mais aussi des textes , des mélodies et des riffs inédits . D'autres encore ont oublié que le fait d'être un musicien reconnu au sein d'un groupe "culte" ne suffit pas : C'est le cas d'Andréas Kisser .

"Hubris" est un double-digipack luxueux , à la production impeccable , qui renferme 21 titres aussi divers qu'ennuyeux...
Andréas Kisser a jeté toutes ses idées "à la volée" sur cet opus , en mélangeant allègrement Metal instrumental , influences classiques et touches brésiliennes pour aboutir à un ensemble bancal sans réelle direction artistique . Les différents thèmes ne sont ni exploités , ni développés et les morceaux sont bien trop courts pour accrocher l'oreille des auditeurs . Se détachent tout de même : "God's Laugh" émaillé d'excellentes interventions solistes , "Armonia" petite pièce acoustique ainsi que "Em Busca Do Oro" en écoute plus bas .

Même en étant très indulgent , Mr Kisser n'aurait pu réaliser un bon album simple en sélectionnant les meilleurs morceaux de ce double-disque trop léger ou les mélodies ne sont ni évidentes , ni marquantes .
C'est une grosse déception , car on pensait Andréas Kisser capable d'un effort individuel plus intéressant et les fans de Sepultura auraient aimé être agréablement surpris . Ce n'est pas le cas avec "Hubris" , que je vais m'empresser d'oublier au fond d'une étagère déjà poussiéreuse . Ceux qui comme moi apprécient néanmoins ce musicien ressortiront avec joie "Arise" et "Beneath The Remains"...

8/20 avec regrets . Glad.

2 Commentaires

2 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
Opalescente - 30 Novembre 2010: Dommage que le guitariste du groupe culte de ma jeunesse n'offre qu'un cd à priori décevant ... Merci pour la chronique !
dissident0 - 24 Novembre 2011: Andreas Kisser Guitariste qu'on ne présente plus nous livre un travail guitaristico artistique personnel loin du cahier des charges de Sepultura ! Vous êtes sensible à la guitare électrique et à la guitare classique ? et bien le sieur Kisser marie les deux instrument avec un finesse d'orfèvre ! tantôt rock, tantôt métal tantôt à la limite du free jazz, alternatif, progressif, ce type ne cesse de nous surprendre par des riffs peu convenus et riches à la fois. Le chant brésilien ( chanteur de session ) ne dérange en rien la patte de Kisser et rajoute une couleur chaude à ses compositions qui s'entrechoquent de ci de là créant ainsi une atmosphère singulière et pertinente ! on prend une véritable bouffée d'air frais en écoutant ce double CD.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Andreas Kisser


Autres albums populaires en Heavy Rock