One Day Remains

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Alter Bridge
Nom de l'album One Day Remains
Type Album
Date de parution 10 Août 2004
Style MusicalMetal Alternatif
Membres possèdant cet album147

Tracklist

1.
 Find the Real
 04:43
2.
 One Day Remains
 04:05
3.
 Open Your Eyes
 04:58
4.
 Burn It Down
 06:11
5.
 Metalingus
 04:19
6.
 Broken Wings
 05:06
7.
 In Loving Memory
 05:40
8.
 Down to My Last
 04:46
9.
 Watch Your Words
 05:25
10.
 Shed My Skin
 05:08
11.
 The End Is Here
 04:27

Bonus
12.
 Save Me
 03:34

Durée totale : 58:22


Chronique @ taylor13

30 Août 2010

Un album de transition entre Creed et les productions futures d'Alter Bridge.

Alter Bridge, l'"Autre Pont", le "Pont Changé".
Les traductions du nom du groupe sont aussi multiples qu' inintéressantes, seul le groupe et sa mythologie méritent que l'on se penche sur eux.

Le groupe s'est composé sur les cendres (encore fumantes) du groupe aux multiples disques de platine ("rien" que 19 aux USA) : Creed.
En effet, le groupe Creed était originellement composé de Mark Tremonti (guitare), Scott Phillips (batterie), Brian Marshall (basse) et Scott Stapp (chant). Ce dernier met un terme à sa carrière de chanteur au sein de Creed en 2004, après plus de deux années d'inactivité.
De suite, Tremonti et Phillips ont rappelé leur vieil ami Brian Marshall (qui avait du quitter Creed en 2000) pour l'inclure dans leur nouvelle formation. Les trois compères appellent à leur côtés un presque inconnu de la scène internationale: Myles Kennedy qui a officié au chant dans le groupe The Mayfield Four (jusqu'à leur séparation en 2002).
Très vite un album est enregistré et le 10 Aout 2004 "One Day Remains" est dans les bacs, sous l'étiquette du label Wind-Up.

On est alors en droit de penser que le groupe aurait d'abord du se roder avec quelques concerts avant de se lancer dans la production d'un disque mais il faut croire que Tremonti avait quelques compositions sous son coude et Kennedy quelques textes sous le sien.

Avant de passer à l'album même, je m'arrête quelques instants sur le booklet. Personnellement j'aime assez cette pochette qui rappelle très fortement l'univers de Creed (pochettes, clips...). Les musiciens, comme à l'ancienne époque, ont fait l'effort d'inclure leurs textes et on peut y découvrir quelques références religieuses et bibliques (plus ou moins bien cachées). Toutefois, il faut ne faut pas être presbyte si l'on veut espérer déchiffrer correctement les textes.

A l'écoute le résultat est assez bluffant pour un fan de Creed, car le disque ressemble beaucoup à sa formation préférée mais possède quelque chose de plus brutal. Bien entendu, la voix de Kennedy, après celle de Stapp, est assez difficile à intégrer au début car elle est un peu claire mais permet au chanteur de monter plus haut.
Le jeu de guitare de Tremonti est toujours aussi bon, mais les solis ne sont pas aussi présents qu'on le souhaiterait, les arpèges semblent donc être sa préférence.
La basse de Marshall, qu'on avait pas entendue sur Weathered de Creed, est correcte mais ne parvient pas à interpeller l'auditeur comme un Lemmy ou un Waters arriveraient à le faire (j'y suis allé un peu fort sur ce coup là).
La découverte c'est le jeu de Phillips qui semble enfin se lâcher et cogner là où ça fait du bien.

Comme je l'ai souligné précédemment, les compositions font clairement penser à du Creed et seule la voix de Kennedy permet de différencier les groupes.
Également, une certaine lourdeur, peu marquée avec Stapp, prend ici tout son sens et toute son ampleur. Les musiciens se démarquent petit à petit de l'étiquette de groupe post-grunge.
Certains titres "durs" comme "Metallingus" (la vidéo live qui illustre cette chronique) , "Watch Your Words" ou "The End Is Here" sortent vraiment du lot et donnent un rapide aperçu de ce que sera l'"Oiseau Noir" d'Alter Bridge.
Parmi les titres plus calmes, le titre "Burn It Down" est par exemple de son côté un petit bijou de composition et d'une fraicheur inédite.
Rien à dire non plus de la production, tout est parfaitement audible et qui permet de suivre chaque ligne de guitare de basse ou de chant à l'œil.

Il est assez difficile de se lasser des mélodies de Tremonti. La voix de Kennedy est à la limite plus encline à ce rôle.
Également,il manque toutefois à l'album quelques parties gueulées, comme à l'époque de Stapp. Comme à l'époque de Stapp, oui. C'est peut être malheureusement là le principal défaut de l'album: Scott Stapp ne chante pas.
Au delà de la voix, l'album à la pêche du début à la fin mais reste foncièrement non violent, ce qui est certainement un souhait de Tremonti et de son équipe.

En définitive, cet album n'est pas parfait, mais il n'en est pas loin car certainement trop proche de Creed. C'est donc un album de transition, nécessaire, entre deux époques et deux formations qui ressemblent.
Qui se ressemblent de trop d'ailleurs?

5 Commentaires

4 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...

taylor13 - 01 Septembre 2010: Merci. C'est drôle mais j'ai tendance à penser l'inverse (que les titres sont [plus ou moins] inspirés et que la voix est plus difficile à appréhender). En tout cas je suis d'accord, même si je n'y fait pas franchement allusion, sur le fait que la suite est meilleure.
Celldweller55 - 01 Septembre 2010: En tout cas le chanteur a une voix unique, c'est un + indéniable pour le groupe. Le problème de l'album c'est qu'il lui manque de bonnes grosses pépites (à part Metalingus, mais ça c'est à force de voir Edge à la WWE arriver avec cette musique)

BlackBird a quand même "Ties That Bind", "White Knuckles" et "Coming Home"
ZazPanzer - 03 Novembre 2010: J'ai acheté cet album d'occas' il y a quelques semaines pour découvrir, parce que j'avais adoré le solo de Slash, et je dois dire qu'il passe en boucle depuis. Pas forcément facile d'accès, a l'air assez commun et ennuyeux à première écoute, mais quand on est dedans, c'est du bonheur. J'adore particulièrement "Broken Wings".
Lamikawet - 16 Avril 2011: Bien d'accord avec ZazPanzer, cet album s'apprécie et se dévoile au fil des écoutes
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Alter Bridge


Autres albums populaires en Metal Alternatif