DaDa

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Alice Cooper
Nom de l'album DaDa
Type Album
Date de parution 28 Septembre 1983
Produit par Ezrin Bob
Style MusicalHard Rock
Membres possèdant cet album107

Tracklist

1. DaDa 04:45
2. Enough's Enough 04:19
3. Former Lee Warmer 04:07
4. No Man's Land 03:51
5. Dyslexia 04:25
6. Scarlet and Sheba 05:18
7. I Love America 03:47
8. Fresh Blood 05:54
9. Pass the Gun Around 05:46
Total playing time 42:12

Commentaire @ Bourrin

08 Janvier 2006
Après ses 3 albums assez expérimentaux ("Flush the Fashion", "Special Forces" et "Zipper Catches Skin") qui n'ont eu que très peu de succès, il ne restait à Alice Cooper qu'un album à faire pour achever son contrat avec la Warner Bros. Ce dernier, qui en avait assez de multiplier les échecs hésita longuement (il était retombé dans ses problèmes d'alcool). Finalement, c'est le guitariste Wagner (qui a accompagné Alice dans pas mal d'albums) qui a réussi à la convaincre. C'est dans ce contexte qu'est né DaDa.
Autant casser le suspens tout de suite : DaDa, qui est certainement l'un des albums les moins connus d'Alice, est un véritable chef d'oeuvre, une merveille !
Dès le début de l'album, avec cet intro assez sombre qu'est "DaDa" (une voix d'enfant répète à l'infini "Da Da" sur un fond de clavier), on est happé par cet album ! S'enchaine ensuite "Enough's Enough" qui marque un fort contraste tant cette musique parait joyeuse par rapport à l'intro. C'est la que commence vraiment l'album, avec cette première perle, car "Enough's Enough" est irrésistible (beau solo de guitare au passage !) ! Ensuite, "Former Lee Warmer" avec ses nappes de calviers et la voix d'Alice est splendide...
A vrai dire, tous les titres sont excellents (on pourrait tous les énumérer !), et l'ensemble est très homogène, à part peut-être "I Love America" que je trouve être un CHOUILLA en deça du reste.
Les claviers se font assez présents tout au long de l'album, ce qui lui confère des ambiances très reussies, par exemple, au début de "Scarlet and Sheba" qui est sublime avec son côté oriental ! J'ai egalement un faible pour "Dyslexia" !
Pou aprécier cet album, il faut tout de même avoir une certaine ouverture d'esprit ! Amateurs de la période "Muscle of Love" uniquement, passez votre chemins ! Idem pour ceux qui penseraient écouter un clone de "Billion Dollar Babies" ou de "Muscle of Love" : cet album très particulier n'est comparable à aucune autre oeuvre d'Alice ; il est une période de la disographie d'Alice à lui seul.
Car ici, il ne s'agit pas de Hard-rock à proprement parler, d'ailleurs je ne saurais pas vous dire de quel style il s'agit !
En tout cas, ce chef d'oeuvre m'a conquit, et je ne saurais quand même que le conseiller aux amateurs d'Alice Cooper (où même à d'autres gens !) qui voudraient découvrir une autre facette de sa discographie !

3 Commentaires

4 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
ZazPanzer - 01 Septembre 2011: Intéressante ta chronique. Il faudra que je me procure ce disque, tu as piqué ma curiosité.
Maiden37 - 03 Septembre 2011: Bonne chronique pour un album qui m'a laissé assez indifférent.
Fresh Blood est ma préféré.
coroner - 14 Fevrier 2012: Merci pour ta chronique, elle m'a permis de découvrir un album dont je ne peux plus me passer. Oui, tu as raison, c'est très clairement un des meilleurs albums d'Alice Cooper. Tous les morceaux sont excellents. On reconnaît quand-même la patte de Bob Ezrin derrière tout ça. Moi, je passe en boucle "pass the gun around", avec son refrain aux choeurs naïfs qui contraste avec un texte violent. Du tout tout grand art. Merci encore.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Alice Cooper


Autres albums populaires en Hard Rock