Brutal Planet

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Alice Cooper
Nom de l'album Brutal Planet
Type Album
Date de parution 2000
Produit par
Style MusicalHard Rock
Membres possèdant cet album232

Tracklist

1. Brutal Planet 04:39
2. Wicked Young Man 03:51
3. Sanctuary 04:00
4. Blow Me a Kiss 03:18
5. Eat Some More (Taste the Pain) 04:36
6. Pick Up the Bones 05:16
7. Pessi-Mystic 04:56
8. Gimme 04:47
9. It's the Little Things 04:12
10. Take it Like a Woman 04:12
11. Cold Machines 04:17
Total playing time 48:06

Chronique @ =XGV=

31 Juillet 2009
Plombé, sombre et lourd... Ce sont les trois mots qui décrivent le mieux cet album d'Alice Cooper. Oublié School's Out, oubliées les chansons d'amour teintées d'humour de Trash ou Hey Stoopid, cette fois, l'artiste explore vraiment les contrées sombres de sa musique, qui savait pourtant déjà partir dans des délires morbides ( "I love the Dead" ou "Dead Babies". ) Alors oui, tenter de nouvelles choses, c'est bien beau, encore faut-il proposer quelque chose de crédible.

Si l'on fait le tour des sujets traités par Alice Cooper, on voit immédiatement que ça ne respire pas la joie de vivre : les meurtres de masse en milieu scolaire dans "Wicked Young Man" ( un an après les événements aux Etats-Unis ), les femmes battues dans "Take it like a Woman", la surconsommation dans "Eat Some More" ou cette histoire sinistre d'un homme collectionnant les os de sa famille et de ses amis décédés dans "Pick up the Bones"... Les titres à eux seuls sont très évocateurs, d'ailleurs, comme la pochette : sombre et étrange, très loin du joyeux kitsch de certaines autres ( Hey Stoopid, à nouveau, par exemple. ) Cet esprit glauque n'est cette fois pas un prétexte pour écrire des chansons au final plutôt sympathiques à la "Feed My Frankenstein". Cette fois, la musique et les paroles s'en ressentent vraiment.

Les trois adjectifs cités dans l'introduction conviennent à chaque chanson. Les guitares sont lourdes, le plus souvent lentes et répétitives... Ce qui cependant n'est pas un défaut, cela dessert l'ambiance très sombre recherchée dans cet album. Que ce soit un "Wicked Young Man" haineux aux riffs rappellant une alarme ou un "Pessi-Mystic" nihiliste, hypnotisant ou un "Cold Machines" empli d'un désespoir révolté, on ne sort pourtant pas des schéma établis et on prend quand même un réel plaisir à se laisser plonger dans les profondeurs noires de Brutal Planet. Ajoutez à ça quelques effets électroniques de ci de là, et vous aurez quelque chose de peu entendu chez Alice Cooper.

Mais tout n'est pas parfait pour autant, pas la peine de rêver. Car si l'album est bon, il est loin des meilleurs albums de monsieur Furnier. Certains fans seront d'ailleurs déçus par la répétitivité voulue mais maîtrisée des chansons, trop habitués à s'être passé les albums plus variés et plus accessibles et moins brutaux. Car en effet, si l'on compare aux débuts d'Alice Cooper, on est tout de suite frappé par la brutalité des guitares... On aime on on n'aime pas, mais une chose est sûre, il vaut mieux savoir où l'on met les pieds avant d'acheter l'album, c'est plus prudent.

L'album vaut donc 15/20 et n'est peut-être pas un indispensable, mais il pourra ravir beaucoup de monde... Comme il en décevera beaucoup d'autres. Quoi qu'il en soit, le maître se renouvelle et nous offre une galette pas mauvaise du tout, sentant bon la nouveauté... Et beaucoup d'autres odeurs moins agréables, mais c'est pour ça qu'on aime les albums sombres...

11 Commentaires

11 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...

Yawn - 22 Juin 2010: Peut-être pas le meilleur album d'Alice, mais bien le plus sombre; sur ce coup il se la jouerai presque Nine Inch Nails (sans égaler Trent Reznor of course).
Mais bon on l'aime bien Alice parce qu'il essaie de pas nous resservir deux fois la même chose.
OVERKILL77 - 25 Fevrier 2015: J'avais lâché Alice Cooper après "Hey Stoopid", 4eme et dernier album de la grande période Cooper, pour y revenir 12 ans plus tard avec les albums "The Eyes of AC" et "Dirty Diamonds" qui, sans être inoubliables s'avalaient plutôt bien.
Je suis tombé un peu par hasard sur ce "Brutal Planet" et je dois avouer que j'ai carrément zappé cet album lors de sa sortie. Il est monstrueux !

Noirceur et lourdeur sont les maitres mots de cette galette pour cette entrée dans le troisième millénaire. Alice prouve une fois de plus qu'il sait se renouveler quand il le faut.
Quid de l'album "The Last Temptation" ? Il flirterait plus vers Stoopid, ou vers ce "Brutal Planet" ? Ou est-ce encore un album qui nous dévoile une nouvelle facette de Cooper ? Merci pour vos réponses

=XGV= - 25 Fevrier 2015: Je l'ai écouté une fois il y a longtemps donc c'est pas un souvenir très frais, mais The Last Temptation n'a rien à voir avec Brutal Planet et dans un style assez différent de Hey Stoopid. Cela dit, dans mon souvenir, c'était un plutôt bon album.
OVERKILL77 - 26 Fevrier 2015: Je viens de l'écouter sur 10h...

Un bon album de transition entre la période paillette de "Hey Stoopid" et la lourdeur de "Brutal Planet"... allez hop, dans la liste d'envie !

Sans avoir écouté les 2 derniers, j'ai la nette impression que le père Alice, malgré les années qui passent, reste constant dans la qualité de ses albums. Un sans faute et ce depuis 86 avec "Constrictor".
Beaucoup de "Grosses Pointures" devraient en prendre de la graine
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Alice Cooper


Autres albums populaires en Hard Rock