PORTAIL : SPIRIT OF METAL | SPIRIT OF ROCK           Français
login :
Inscription   Pass perdu ?   
                       
Liste: # A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Liste par genre  
Do you want to change your language ?
    English     Français     Deutsch     中文     Português     Español     русский     Polski
Close
Liste des groupes Black Death Agony After Cumshot Demo I
Démo, date de parution : Mai 2011 - Auto-Production
Style: Black Death

ajouter les paroles de l'album
NOTE : 17/20
Vous devez être membre pour déposer une note
Tracklist
1. Ave Satani 03:25
2. Destructiveness 03:21
3. Purulence 04:25
4. Régénérescence 06:17
5. Bukkakesesnatt (Gorgoroth Cover) 02:28
Total playing time 19:56

modifier l'album  imprimer cet article
3 membres possèdent cet album Album suivant
ajouter une chronique Album précédent

 buy
 buy
 buy
 buy
 buy
 buy
3 avis 1 17/20
Chronique
14 / 20
    Maggy, Lundi 19 Décembre 2011 parlez-en à vos amis  
Un groupe de Black Métal ET de Death Métal ?

"Hey les mecs, ils nous faut un nom pour le groupe.
- Diaboluvius Satanas ?
- Trop banal.
- Satanic Rite Orgia ?
- Bof, un peu trop classique aussi.
- Agony After Cumshot ?
*silence*
- Ouais, franchement c'est pas mal et ça pète. En plus, c'est drôle."

Et c'est ainsi que le nom d'Agony After Cumshot fut né. Du moins, de ce que je me souviens de ce que l'ont m'a raconté.

Avec un nom pareil, on pourrai s'attendre à un groupe de Grind/Grindcore/Gore/Porno.. Et bien apparemment non, c'est du Black/Death Métal.
Quand on me parle de Black/Death, je pense directement à des groupes tels Sarcofago, Blasphemy, Archgoat et autre Revelation of Doom. Je m'attends déjà à quelque chose de puissant donc.

L'artwork est.. Étrange. Autant la lune avec la forêt en couleurs inversées/contrastées, je comprends, ça fait très cliché black. Mais les espèces de deux machins rouge qui remontent vers la lune, je comprends pas.. Personnellement, je n'aime pas cette pochette à cause des ces deux trucs rouges qui gâchent tout.


*clic*

"Aveeeeeee.. Sataniiiiii", voilà les deux premiers mots que vous entendrez. Chantés d'une voix puissante, semblant revenir d'entre les morts. Effectivement, une fois la galette lancée, un son puissant parvient à nos oreilles. Pas d'intro, ici on rentre direct dans le lard (fumée, haha). La batterie littéralement magistral, nous pousseras à taper du pied, ou mieux, headbanger sous ses coups. Alternant entre la double pédale et les mi-tempo, elle ce veut très rythmé.
Les compos variées des guitares, très typée black, sauront vous entrainer pendant les 3.27 de cette tuerie. Un bon morceaux de black teinté d'un peu de Death. Rien d'anormal jusque là, après tout, il s'agit de black/death normalement.

Et là arrive la seconde piste.. Et c'est à ce moment précis que je me suis dis : "Mais m... ?! C'est le même cd ? Le même groupe ?"
Bien que la composition du morçeau soit similaire au premier (Double pédale alternant en mi-tempo, riff de gratte effréné, chant guttural..etc), ce deuxieme morceau nous réserve une (mauvaise ?) surprise.
En effet, juste après nous avoir proposé un morceaux de Black avec un soupçon de Death, ici, nous avons l'inverse total de A à Z pendant la même durée. Agony After Cumshot serait donc un groupe de Black Metal ET de Death Metal ? Un nouveau concept ? Ma foi, pourquoi pas. Malheureusement, passer d'un groupe de Black à un groupe de Death sans prévenir n'est pas forcément des plus agréable, l'ambiance entre les deux genres n'est pas la même, et provoque ainsi donc une cassure (faites le test en écoutant un vieux Gorgoroth, puis un morceau de Bloodbath).

Ce n'est malheureusement pas la seule cassure de cette galette. Après nous avoir envoyé plus de 10min de musique violente, nous avons cette fois affaire à un morceau lent et mélancolique, l'inverse totale de tout ce que nous avons écouté auparavant sur la démo (non pas que ce morceau soit déplaisant à écouter, bien au contraire, mais il casse encore une fois l'album).. "Ma parole, ils ont décidé de faire du DBM (Depressive Black Metal) ? - Ah tiens, en fait non". En effet, suite à plusieurs minutes de Black Mélancolique (orné d'une voix digne d'un groupe de Doom Funéraire cette fois), la musique part d’abord dans des sonorités Black/Death, puis dans le True avec ses guitares criardes et effrénées, toujours accompagnées d'une voix de... Doom Funéraire.


Agony After Cumshot a su innover dans ses compositions, très rythmées, originales, on ne s'ennuie pas à l'écoute des morceaux, mais le groupe a du mal à rester sur la même ligne. Tantôt un groupe de Black Métal, tantôt un groupe de Death Metal, peut-être pourront-ils attirer les deux scènes. Le Black Métalleux aimera la moitié de l'album (la plus grosse moitié pour lui, le petit veinard), quant au Death Métalleux il ce contentera de l'autre moitié..


..Hey, mais c'est pas fini en fait !

Tiens, mais je connais ce morceau.. "Bukkakesesnatt". Même le nom de la musique me dit quelques chose.
Normal, pour ceux qui n'auraient pas reconnue, il s'agit d'une reprise de Gorgoroth : Begravelsesnatt.
Mais pourquoi les paroles ne sont pas les mêmes, et le titre non plus ? Le groupe a encore su innover sur ce point. Ils ont décidé de remanier la musique à leurs "sauce". (On rajoute du Bukkake, des "gruigrui", et encore du Bukkake.)
Le résultat donne une reprise original, et efficace qui change des reprises basiques qui font simplement du "like original".

Niveau qualité sonore, c'est plus que respectable pour une démo en auto-production. Surtout quand on sait comment l'album à été enregistré. (Ne sous-estimer jamais un pack de lait pour enregistrer un album de musique !).
On distingue bien chaque instrument, peut-être la batterie est-elle parfois trop en avant par rapport aux guitares.
Niveau durée, l'album s'écoute en 20min. C'est pas spécialement long (légèrement en dessous de la moyenne des démos), mais certaines des musiques présentes ce réécouteront très facilement deux/trois fois (Ave Satani, Régénérescence, Bukkakesesnatt).

Bon, pour conclure brièvement : Agony After Cumshot a du potentiel certes, ils possèdent déjà leur marque de fabrique, mais ont également le défaut de vouloir faire un peu de tout à la fois. Je les attends donc pour leur prochaine galette.




1 Commentaire
Spirit of Metal Webzine © 2003-2014 ‘Just metal.’ Contact - Liens
Follow us :