Tara

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Absu
Nom de l'album Tara
Type Album
Date de parution 23 Mai 2001
Produit par Marshall Kol
Style MusicalBlack Thrash
Membres possèdant cet album139

Tracklist

Re-Issue in 2009 by Osmose Productions
1. Tara 01:56
2. Pillars of Mercy 04:22
3. A Shield with an Iron Face 03:22
4. Manannan 06:40
5. The Cognate House of Courtly Witches Lies West of County Meath 04:19
6. She Cries the Quiet Lake 04:11
7. Yrp Lluyddawc 01:51
8. From Ancient Times (Starless Skies Burn to Ash) 03:54
9. Four Crossed Wands (Spell 181) 04:47
10. Vorago (Spell 182) 05:46
11. Bron (of the Waves) 01:32
12. Stone of Destiny (...for Magh Slecht and Ard Righ) 07:47
13. Tara (Recapitulation) 01:46
Bonustracks (Re-Issue 2009)
14. V.I.T.R.I.O.L
15. Hallstatt
16. Manamann
17. Never Blow Out the Eastern Candle
Total playing time 52:13

Chronique @ BEERGRINDER

04 Janvier 2008
Après plusieurs albums de bonne facture voire un peu mieux pour certains, on attendait quand même qu'Absu nous sorte un produit référence qui mette tout le monde d'accord. Et bien avec Tara (2001) l'erreur est réparée car nous avons là un pur joyau de "Mythological Occult Metal" comme ils se nomment eux même.

Après "The Third Storm of Cythraul" qui était un bon album mais qui manquait un petit peu de pêche car trop léger au niveau du son, Absu a rectifié le tir de façon magistrale.

Entre l'intro et l'outro qui sont deux sobres morceaux de cornemuse, c'est la guerre, Absu s'est considérablement "brutalisé" sur cet album et les compositions sont beaucoup plus rapides qu'auparavant.

Proscriptor Mc Govern qui avait il y a quelques années auditionné pour le poste de batteur de Slayer et terminé dans le trio de tête avec Kevin Talley (Dying Fetus) et un autre dont j'ai oublié le nom, prouve que sa réputation n'est pas usurpée et se lâche littéralement sur Tara avec des blasts et des parties de double-pédale assez hallucinantes, comme sur Mannaman ou Pillars Of Mercy.

A aucun moment on ne s'ennuie, les titres défilent et le Black/ Thrash rageur des plus celtiques des Texans nous colle au siège systématiquement avec leurs riffs assassins et leur solos très 80's. Tara représente le dosage parfait entre l’occultisme, les atmosphères celtiques / guerrières et la brutalité pure.
Le fait que l'artwork de Chris Verwimp soit une fois de plus magnifique finit d'enfoncer le clou.

Absu a travaillé sa musique et on reconnaît très bien leur patte sur cet opus, simplement tous les détails qui clochaient autrefois : son moyen, titres un peu bouche-trou ou intensité variable tout au long d'un album, tout cela à disparu et avec "Tara" Absu a réussi à sortir un chef d’œuvre qu'un groupe ne sort qu'une fois, dans sa vie.

Comme le Anthems... d'Emperor ou le Reign in Blood de Slayer, Absu a sorti son album référence: "Tara".

BG

5 Commentaires

11 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
Baudelaire - 12 Mars 2008: Je ne connais pas absu , mais je viens de lire tes chroniques sur leur discographie et je dois dire que tu m'as donné envie de découvrir ce groupe . Apparement leur musique est plutot sophistiqué , s'apparenterait-elle à Emperor période"Anthems ..." ?
Sinon avec quel album me conseillerais-tu de commencer ? Merci .
BEERGRINDER - 12 Mars 2008: Non, ce n'est pas aussi sophistiqué qu'Emperor et beaucoup plus direct. Parfois ça me fait penser à du Enslaved mélangé à du Thrash 80's.

Pour commencer, je dirais The sun of tiphareth, qui est plus accessible que The third storm...

Il faut savoir que le premier (Barathum VITRIOL) est assez différent du reste de leur discographie car plus death et que ce Tara est réellement indispensable.

Par contre c'était une de mes premières chros et avec le recul je la trouve un peu légère, j'y effectuerai peut-être deux ou trois retouches si j'ai le temps.
 
Nokthor - 04 Octobre 2009: J'approuve, un album vraiment énorme!
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Adhierus__Eleusis

17 Janvier 2009
Absu, un nom qui fait rêver...
Lieu où règne les eaux et la sagesse, par le nom de Ab, cette immensité d'Absu est la source des flots Chaldaen.
L'eau est une vision constante dans la démarche d'Absu : elle est omniprésente dans le packaging et sournoise dans la musique. On se croie bercer par les mélodies "enchanteresses" d'un Bron (of The Waves) et se retrouve projeter contre un immense rocher Thrash Black haineux tel que Stone Of Destiny.
L'assurance de la musique, au travers de la technicité indéniable et de la maîtrise des compositions, s'allie à une conceptualisation de la volonté des membres du groupe. L'Equimanthorn, la trinité, le symbolisme du groupe transpire dans une musique soutenue, emplie de détails (écoutez simplement l'intro de Pillars Of Mercy), renforcée par les incantations et les chants d'un Proscriptor, officiant aussi derrière les fûts (il manquerait plus qu'il ait qu'un bras comme l'autre de Def Leppard, et là je rends mon tablier...)
Musicalement, Tara est vraiment intéressant. L'album est très peu linéaire, même si le style Thrash/Black s'y prête malheureusement. Les nombreux breaks, changements de rythme, interludes et autres fioritures non dispensables élèvent cet album à un rang supérieur dans les sorties Black depuis 2000.
Mais l'attrait d'Absu reste la spiritualité et l'émotionalité de la musique. Ecoutez un album d'Asbu (de VITRIOL à Tara), dans le noir, avec quelques bougies...vous vous sentirez transporté !

And like said the other : We arrogantly executes mythological occult metal.
We are the Cythraul Klan of Absu.

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Absu


Autres albums populaires en Black Thrash